Blessures de stress post traumatique et soutien aux agents de la sécurité publique

Aperçu

Les agents de la sécurité publique jouent un rôle essentiel dans le maintien de la sécurité de nos collectivités contre toute une gamme de menaces, risquant leur vie tous les jours pour nous protéger. Dans le cadre de leur travail quotidien, les agents de la sécurité publique sont exposés de manière répétitive à des incidents traumatisants, ce qui augmente leurs risques de blessures de stress opérationnel (BSO), y compris les blessures de stress post-traumatique (BSPT).

Reconnaissant les répercussions profondes et durables que des expositions à des événements traumatisants peuvent avoir sur la santé mentale et la résilience personnelle des agents de la sécurité publique, le gouvernement, dans le budget de 2016, réitère son engagement à s'assurer que les agents de la sécurité publique ont le soutien et les traitements dont ils ont besoin lorsqu'ils font face à des blessures liées au stress post-traumatique.

Sécurité publique Canada (SP) collabore étroitement avec une vaste communauté d'intervenants, y compris tous les paliers de gouvernement, ainsi que tout autre ministère et organisme gouvernemental représentant les premiers répondants afin d'élaborer un plan d'action coordonné sur les blessures de stress post-traumatique en appui aux agents de la sécurité publique. À ce jour, SP et l'Agence de la santé publique du Canada ont animé deux discussions en table ronde afin de faciliter les suggestions des intervenants pour ce plan d'action et ils ont mis sur pied un comité consultatif triservices composé de représentants provenant des organismes professionnels représentant les pompiers, les policiers et les ambulanciers afin de soutenir une approche collaboratrice pour son élaboration et sa mise en œuvre.

Foire aux questions

Qu'est-ce qu'un agent de la sécurité publique?

Le terme « agent de la sécurité publique » est un terme générique qui comprend le personnel de première ligne qui assure la sécurité des Canadiens. Cela comprend les premiers répondants comme les pompiers, les policiers, les ambulanciers, les bénévoles en recherche et sauvetage, les agents des services correctionnels, les agents des services frontaliers, les analystes des renseignements opérationnels, les gestionnaires des situations d'urgence autochtones et d'autres personnes travaillant sur le terrain.

Qu'est-ce qu'une blessure de stress opérationnel?

Une blessure de stress opérationnel est un terme non médical qui se définit, en général, comme étant des « difficultés psychologiques persistantes résultant des tâches opérationnelles. »

Au sein de la catégorie élargie des blessures de stress opérationnel liées aux agents de la sécurité publique et autre personnel opérationnel, il y a un certain nombre de problèmes de la santé mentale qui peuvent être décrits comme étant des blessures liées au stress post-traumatique (BSPT), y compris la dépression, la toxicomanie et le trouble de stress post-traumatique (TSPT) cliniquement diagnostiqué.

Pourquoi Sécurité publique utilise le terme « blessure de stress post-traumatique » plutôt que « trouble de stress post-traumatique »?

Pendant la consultation avec les agents de la sécurité publique, SP a entendu parlé des répercussions des stigmates liées à la santé mentale dans la communauté de la sécurité publique et de la manière dont le terme « trouble » peut être perçu de façon négative, ce qui peut rebuter les agents de la sécurité publique à demander de l'aide ou un traitement pour des problèmes de santé mentale professionnels. Par conséquent, SP et les partenaires fédéraux ont adopté le terme « blessures de stress post-traumatique » pour mieux caractériser les problèmes de santé mentale professionnels comme étant des blessures résultant des tâches quotidiennes et pour aider à sensibiliser les gens au fait que les répercussions sur la santé mentale de l'exposition à des événements traumatiques vont au-delà du TSPT cliniquement diagnostiqué et comprend d'autres problèmes, comme la toxicomanie et l'alcoolisme, l'anxiété, la dépression et autres. Le but est que ce libellé aidera à réduire les stigmates associés aux problèmes de santé mentale et créera un milieu d'acceptation et d'inclusion.

Quelle est la définition clinique du TSPT?

Le TSPT est un trouble anxieux causé par des événements traumatisants vécus, comme des situations de combat, des agressions physiques ou sexuelles, des catastrophes, des attaques terroristes et des accidents graves qui peuvent mener à des problèmes de comportement sociaux ou familiaux ainsi qu'au travail ou à l'école.

Quels sont certains des symptômes associés au TSPT?

Le TSPT peut comprendre les symptômes suivants :

Le TSPT doit être diagnostiqué par un clinicien certifié. Si vous, ou une personne que vous connaissez avez ressenti certains de ces symptômes, communiquez avec votre médecin ou un professionnel qualifié de la santé mentale afin d'en discuter.

Liens connexes

Date de modification :