Programmes de financement de la prévention du crime

Le Centre national de prévention du crime (CNPC) de Sécurité publique Canada finance des projets choisis pour leur capacité de contribuer à la prévention et à la réduction de la criminalité et d'accroître les connaissances sur les pratiques efficaces en prévention du crime. Pour atteindre ses objectifs, le CNPC a établi des priorités spécifiques à l'égard du financement des projets.

En prenant appui sur ses réussites passées et sur les leçons retenues, le CNPC compte obtenir des résultats concrets dans les collectivités en finançant et en évaluant des interventions visant à prévenir et à réduire la délinquance chez les personnes les plus vulnérables, c'est‑à‑dire :

Au sein de ces populations, le CNCP compte également cibler des problèmes prioritaires spécifiques en matière de criminalité comme les crimes liés aux drogues, les gangs de jeunes et la violence armée.

Les liens ci‑dessous mènent à des pages comportant des détails sur les programmes de financement du CNCP.

Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque

Le Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque (PFPIS) offre du financement pour une période déterminée, pour améliorer les infrastructures de sécurité des collectivités vulnérables aux crimes motivés par la haine.

Fonds d'action en prévention du crime :

Le Fonds d'action en prévention du crime (FAPC) offre du financement pour une période déterminée, sous la forme de subventions et de contributions, en vue d'appuyer l'application, dans les collectivités, d'initiatives de prévention du crime fondées sur des recherches.

Mesures d'aide pour quitter la prostitution

L'occasion de financement des Mesures d'aide pour quitter la prostitution sera administrée par Sécurité publique Canada et financée au moyen du Fonds d'action en prévention du crime.

Fonds de prévention du crime chez les collectivités autochtones et du Nord

Le Fonds de prévention du crime chez les collectivités autochtones et du Nord (FPCCAN) vient en aide aux collectivités aux prises avec des facteurs de risque multiples et d'autres problèmes qui affectent leur capacité de s'attaquer aux crimes, comme l'isolement géographique et une capacité d'intervention limitée. Le fonds permet de fournir à ces collectivités une aide de durée limitée pour appuyer des initiatives adaptées sur le plan culturel qui favorisent l'élaboration et la mise en application de méthodes de prévention du crime dans les collectivités autochtones, qu'il s'agisse de collectivités vivant à l'intérieur de réserves ou à l'extérieur, ainsi que dans les collectivités du Nord. Le fonds aide également à accroître les connaissances et les capacités requises pour mettre sur pied ou adapter des moyens de prévention de la criminalité efficaces et adaptés sur le plan culturel.

Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes

Le Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes (FLAGJ) offre du financement pour une période déterminée, sous la forme de subventions et de contributions, pour les initiatives mises en place dans les collectivités qui sont aux prises avec des gangs de jeunes, ou dans les collectivités où il s'agit d'une menace émergente. Le Fonds appuie les initiatives qui ciblent précisément les jeunes dans les gangs ou ceux qui présentent un risque élevé d'adhérer à un gang.



Date de modification :