Courts sommaires – Projets de prévention de l'abus de substances – Nord

Table des matières

Introduction

Lorsqu'il s'agit des chemins que prennent les jeunes, il est établi que le comportement délinquant précoce et continuel, accompagné de l'abus de substances, constitue un fort prédicteur du comportement criminel à l'âge adulte. Lorsque ce comportement est combiné avec l'augmentation des taux d'abus autodéclaré de substances illégales et l'acceptation répandue de l'abus de substances chez les jeunes, les préoccupations du point de vue de la prévention du crime sont justifiées. (Pour en savoir davantage, voir le site suivant : http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/sclbsd-drgbs/index-fra.aspx)

À la lumière de ces liens, le CNPC appuie des projets qui visent à lutter contre l'abus de substances et à le prévenir.

Les courtes descriptions de projet suivantes contiennent de l'information sur certains des projets financés par le CNPC dans la région du Nord entre 2009 et 2014. À divers degrés, ces projets se sont employés à prévenir l'abus de substances en tant que facteur de risque associé au comportement criminel.

Ces projets peuvent inspirer les personnes préoccupées par les questions relatives à l'abus de substances et offrir une avenue vers l'exploration d'approches de la prévention qui conviendront aux collectivités.


Organisation : Autorité scolaire du district confessionnel public (Yellowknife Catholic Schools YCS)
Titre du projet : Do Edaezhe: YCS Leadership and Resiliency Program
Durée : Du 20 août 2009 au 19 novembre 2014

Ce projet est mis en œuvre auprès de jeunes autochtones de la première à la douzième année qui présentent des facteurs de risque comme la consommation de drogue, le comportement antisocial et violent, la négligence parentale et l'école buissonnière. Quelque 650 jeunes bénéficieront du projet tout au long de son cycle de vie. Le projet se fonde sur le Leadership and Resiliency Program (LRP) et cherche à aider les jeunes à nouer des relations positives, à apprendre des stratégies pour surmonter leurs problèmes, à prendre des décisions positives et à se fixer des buts positifs. Des plans de cours encourageant l'acquisition de ces compétences sont créés, stockés dans une base de données et transmis aux responsables d'autres projets LRP. Certains volets du modèle LRP ont été modifiés de façon à mieux s'adapter à la situation des jeunes autochtones. Le projet durera cinq ans et offrira des interventions aux jeunes de quatre écoles du district scolaire catholique de Yellowknife : l'école catholique Weledeh, l'école secondaire St. Patrick, l'école St. Joseph et l'école intermédiaire St. Joseph.

Au nombre des activités du projet, on retrouve des groupes de résilience mettant l'accent sur la consommation de substances, la maîtrise de la colère, les relations avec les pairs et la famille ainsi que l'établissement de buts. Un volet bénévolat aide les jeunes à accroître leur sens du bien-être communautaire en leur donnant l'occasion de travailler avec des personnes âgées et des personnes handicapées. D'autres volets incluent des activités récréatives comme les sports intérieurs et extérieurs, les activités familiales, le mentorat et les camps culturels en pleine nature. Chaque activité vise à accroître la compétence et la confiance en soi des participants et à leur donner des modèles positifs. La réduction des mesures disciplinaires à l'école, l'amélioration des habiletés en matière de communication et de résilience, ainsi que l'accroissement des connaissances sur les effets négatifs de l'abus de substances et les comportements à risque connexes, figurent parmi les indicateurs clés faisant l'objet d'un suivi dans le cadre du projet.

Pour en savoir davantage sur le Leadership and Resiliency Program, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/prmsng-mdl-vlm1/index-fra.aspx#toc_5c

Coordonnateur de la langue et de la culture autochtones
C.P. 1830
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)
X1A 2P4
Tél. : 867-766-7400
Téléc. : 867-766-7401


Organisation : Tl'oondih Healing Society
Titre du projet : A Community Within a Community: A Culture-Based Leadership and Resiliency Program
Durée : Du 1er novembre 2009 au 31 janvier 2015

Ce projet se fonde sur le Leadership and Resiliency Program (LRP), un programme qui vise à augmenter la force intérieure et la résilience des participants afin de les empêcher de consommer de la drogue et de commettre des actes de violence. Il s'attaque aux enjeux criminels liés aux jeunes en agissant sur de multiples facteurs de risque, notamment la toxicomanie et l'alcoolisme, la prise de risques négatifs, les comportements agressifs et impulsifs, les relations négatives avec les pairs, la famille et la collectivité, ainsi que l'image et la perception de soi négatives. Chaque année, le programme profitera à quelque 210 jeunes âgés de 12 à 19 ans.

Le modèle LRP comporte trois volets principaux. Les groupes de résilience hebdomadaires mettent l'accent sur la consommation de substances, la maîtrise de la colère, les relations avec les pairs et la famille ainsi que l'établissement de buts. Un volet bénévolat aide les jeunes à accroître leur sens du bien-être communautaire en leur donnant l'occasion de travailler avec des personnes âgées et des jeunes enfants et de prendre soin d'animaux. Le volet récréatif inclut des activités comme les sports intérieurs et extérieurs ainsi que des camps culturels en pleine nature. Chaque activité vise à accroître la compétence et la confiance en soi des participants et à leur donner des modèles positifs. La réduction des mesures disciplinaires à l'école, l'amélioration des habiletés en matière de communication et de résilience, ainsi que l'accroissement des connaissances sur les effets négatifs de l'abus de substances et les comportements à risque connexes, figurent parmi les indicateurs faisant l'objet d'un suivi.

Pour en savoir davantage sur le Leadership and Resiliency Program, rendez-vous à l'adresse suivante : http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/prmsng-mdl-vlm1/index-fra.aspx#toc_5c

Tl'oondih Healing Society
C.P. 30
Fort McPherson (Territoires du Nord-Ouest)
X0E 0J0
Tél. : 867-952-2025  
Téléc. : 867-952-2733


Organisation : Commission scolaire de division du South Slave
Titre du projet : South Slave Divisional Education Council Leadership and Resiliency Program
Durée : Du 20 août 2009 au 19 novembre 2014

Ce projet se fonde sur le Leadership and Resiliency Program (LRP), un programme qui vise à augmenter la force intérieure et la résilience des participants afin de les empêcher de consommer de la drogue et de commettre des actes de violence. Il s'attaque aux enjeux criminels liés aux jeunes en agissant sur de multiples facteurs de risque, notamment la toxicomanie et l'alcoolisme, la prise de risques, les comportements agressifs et impulsifs, les relations négatives avec les pairs, la famille et la collectivité, ainsi que l'image et la perception de soi négatives. Chaque année, le programme profitera à quelque 270 jeunes âgés de 12 à 19 ans.

Au nombre des activités, on retrouve des groupes de résilience mettant l'accent sur la consommation de substances, la maîtrise de la colère, les relations avec les pairs et la famille ainsi que l'établissement de buts. Un volet bénévolat aide les jeunes à accroître leur sens du bien-être communautaire en leur donnant l'occasion de travailler avec des personnes âgées, des enfants de la maternelle et des personnes handicapées. D'autres volets comportent des activités récréatives comme les sports intérieurs et extérieurs ainsi que des camps culturels en pleine nature. Chaque activité vise à accroître la compétence et la confiance en soi des participants et à leur donner des modèles positifs. La réduction des mesures disciplinaires à l'école, l'amélioration des habiletés en matière de communication et de résilience, ainsi que l'accroissement des connaissances sur les effets négatifs de l'abus de substances et les comportements à risque connexes, figurent parmi les indicateurs faisant l'objet d'un suivi.

Commission scolaire de division du South Slave
a/s de l'école secondaire Diamond Jenness
Hay River (Territoires du Nord-Ouest)
X0E 0R8
Tél. : 867-874-2194
Téléc. : 867-874-3163


Organisation : Comité de justice d'Inuvik (CJI)
Titre du projet : Youth and Family Support – Inuvik
Durée : Du 18 juin 2010 au 17 septembre 2015

Le Comité de justice d'Inuvik met en œuvre un programme d'intervention fondé sur l'approche de la concertation familiale, qui a été conçue à partir des principes culturels autochtones de l'intégration familiale. Le projet comporte trois catégories d'activités. Les séances de soutien à la famille resserrent les liens entre les membres de familles vulnérables au moyen de cercles de partage, du soutien individuel et de l'établissement de plans visant à agir sur les facteurs de risque particuliers touchant chacun des jeunes et des membres de leur famille, notamment la consommation et l'abus de drogue ainsi que les attitudes négatives et les comportements à risque qui en découlent. Le volet de concertation sera mis en œuvre auprès de 12 à 18 familles à risque élevé par année.

La deuxième catégorie comprend un service de sensibilisation des jeunes qui prévoit l'information continue des participants et offre un counseling individualisé. Ce service s'adresse aux jeunes à risque âgés de 6 à 18 ans.

La dernière catégorie inclut un programme en pleine nature qui offre un soutien additionnel aux jeunes et à leurs familles pour guérir les blessures familiales et leur permettre de renouer avec leur patrimoine, et les uns avec les autres, en pleine nature. Cette catégorie comporte trois volets : une séance particulière pour chaque sexe, et une séance intensive où les jeunes et leurs familles passent du temps ensemble dans la nature et reçoivent l'appui des intervenants du projet pour régler leurs problèmes et guérir les blessures familiales.

La guérison des blessures familiales devrait entraîner une baisse de la consommation de drogue et du comportement antisocial ou criminel connexe.

Comité de justice d'Inuvik
C.P. 2869
Inuvik (Territoires du Nord-Ouest)
X0E 0T0
Tél. CJI : 867-777-3181
Tél. Aurora College : 867-777-3298 (poste 30)
Téléc. : 867-777-3182


Organisation : Rae-Edzo Friendship Centre
Titre du projet : Rae-Edzo Youth Drop-in Centre
Durée : Du 8 septembre 2009 au 7 décembre 2014

Ce projet novateur met en œuvre des interventions directes adaptées à la culture auprès de jeunes autochtones âgés de 12 à 19 ans qui courent le risque d'adopter des comportements criminels et d'être exposés à de multiples facteurs de risque, notamment la consommation précoce de drogue et d'alcool, la fréquentation de pairs négatifs ainsi que la négligence et l'abandon parentaux. Entre 25 et 30 jeunes participent au projet chaque semaine.

Le projet offre des ateliers de perfectionnement des compétences visant à favoriser l'adoption d'attitudes positives et l'acquisition des habiletés nécessaires pour améliorer ses choix de vie et sa confiance en soi. Le projet prévoit également des activités récréatives et extérieures comme solutions de rechange saines à la consommation de substances et au comportement criminel. Le Friendship Centre offre des programmes suivant un horaire établi, comme une soirée film, des cours de cuisine et un cercle de discussion pour les enfants de l'école élémentaire. Ce projet vise à doter les jeunes des habiletés nécessaires pour cerner et consolider les facteurs de protection, afin de contrebalancer les facteurs de risque qui les rendent vulnérables à la consommation de drogue et d'alcool et à la participation à des activités criminelles.

C.P. 85
Rae-Edzo (Territoires du Nord-Ouest)
X0E 0Y0
Tél. : 867-392-6000
Téléc. : 867-392-6093


Organisation : Première nation K'atlodeeche
Titre du projet : Helping Youth to Help Themselves
Durée : Du 1er juin 2009 au 31 mai 2012

Ce projet se voulait une initiative novatrice expressément adaptée aux besoins de la réserve de Hay River, une collectivité autochtone du Nord. Le projet s'attaquait à de multiples facteurs de risque, notamment la toxicomanie et l'alcoolisme, le comportement agressif et impulsif, le chômage et l'abandon scolaire. Le projet profitait à quelque 30 enfants autochtones de 7 à 12 ans qui présentaient de multiples facteurs de risques et jeunes autochtones de 13 à 18 ans qui sont à risque de comportement criminel.

Pour atteindre ses buts, le projet a prévu une vaste gamme d'activités, notamment des ateliers sur les compétences de vie et des séances de développement personnel visant à aider les participants à acquérir des habiletés efficaces en matière de communication, d'alphabétisation de base et de résolution de conflits. Ces ateliers et séances avaient lieu individuellement ou en groupes. D'autres ateliers visaient à aider les jeunes à acquérir les compétences professionnelles dont ils avaient besoin pour réussir au travail et accroître leur employabilité. Des activités récréatives et extérieures encourageaient les jeunes à prendre part à des activités positives et saines, comme la natation et les jeux dénés traditionnels. Ces activités s'inspiraient d'activités traditionnelles comme les tambours, la fabrication de tambours, le camping et le trappage. Elles aidaient les participants à accroître leur compétence culturelle et leur fierté envers leur patrimoine.

Première nation Katlodeeche
C.P. 3060
Hay River (Territoires du Nord-Ouest)
X0E 1G4
Tél. : 1-867-874-6701
Téléc. : 1-867-874-3229

Date de modification :