Projet HomeFront

PDF (771 Ko)

ISBN: PS4-42/7-2007

Table des matières

HomeFront est un projet d'une durée de quatre ans qui a été mis en œuvre à Calgary, en Alberta. Il s'agissait d'une initiative communautaire coordonnée axée sur la question de la violence familiale. Il regroupait un certain nombre d'organismes d'application de la loi et de justice pénale ainsi que des services sociaux. Cette coordination et concertation entre partenaires visaient la création d'un tribunal de première comparution spécialisé en matière de violence familiale.

L'objectif du projet HomeFront était, et est toujours, de mener des interventions plus rapides et intégrées, tant sur le plan juridique que communautaire, en cas d'incidents de violence familiale. Il avait été établi au départ que le projet HomeFront serait d'une durée limitée, soit de 2000 à 2004. Cependant, il a par la suite évolué pour prendre la forme d'un organisme indépendant parrainé par Centraide à Calgary.

Initialement, les buts du projet HomeFront étaient les suivants :

Évaluation du projet

On a procédé à une évaluation des processus et des résultats. Des sondages, entrevues et groupes de discussion ont été menés afin d'obtenir la rétroaction des intervenants et des partenaires, tels les travailleurs des centres de refuges, les représentants d'organismes de traitement, les policiers et les agents de probation. De plus, selon un modèle quasi expérimental, d'autres méthodes de collecte de données ont été utilisées pour évaluer les résultats du projet dont l'analyse des dossiers des travailleurs sociaux auprès du tribunal spécialisé en matière de violence familiale et les dossiers de la cour.

Vingt-quatre mois après la comparution des délinquants devant le tribunal pour des infractions en matière de violence familiale, des données ont été recueillies afin de comparer les taux de récidive à partir d'échantillons de délinquants qui avaient été condamnés avant et après l'établissement du tribunal de première comparution spécialisé en matière de violence familiale.

L'évaluation s'est basée sur 2 874 personnes ayant eu recours au tribunal spécialisé en matière de violence familiale durant sa mise en œuvre entre le 1er mai 2001 et le 31 décembre 2003. Un groupe de comparaison a été formé des données recueillies sur 2 478 personnes accusées de violence familiale avant le début du projet, entre le 1er janvier 1998 et le 1er avril 1999.

Principaux résultats

L'évaluation des processus révèle que :

L'évaluation des résultats indique que :

Leçons apprises

Conclusion

Le projet HomeFront se révèle une solution viable au problème de la violence familiale en Alberta. Le gouvernement provincial a augmenté son appui afin d'établir ce tribunal spécialisé chargé des affaires de violence familiale.

L'évaluation du projet HomeFront vient s'ajouter au corpus de plus en plus important de recherches sur les tribunaux spécialisés et, tout particulièrement, sur les interventions concertées entre la justice et le milieu communautaire pour prévenir les cas de récidive en matière de violence familiale.

Pour obtenir de plus amples renseignements ou une copie du rapport d'évaluation final, veuillez communiquer avec le Centre national de prévention du crime au 800-830-3118.

Pour obtenir de plus amples renseignements (en anglais) sur l'organisation HomeFront qui a été mise sur pied à la suite du projet, consultez le site Web à l'adresse suivante : www.homefrontcalgary.com.

Date de modification :