Alluriarniq: Stepping Forward

Aperçu

Groupe d'âge : Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24); Adulte (25-64); Aînés (65 ans et plus)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones ; Travailleurs du sexe; Victimes de crime

Sujet : Consommation d'alcool et/ou de drogue; Prostitution, commerce du sexe et/ou exploitation sexuelle

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire; Installation des services sociaux

Location : Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : En cours

Continuum d'intervention : Prévention du crime tertiaire

Brève description

Alluriarniq: Stepping Forward est un programme qui vise à aider les adultes et les jeunes inuits qui sont impliqués dans la prostitution ou qui sont victimes d’exploitation sexuelle à quitter en toute sécurité le commerce du sexe, ou à réduire les préjudices qui lui sont associés. Les services offerts dans le cadre du programme prennent la forme d’activités d’approche, d’une gestion de cas intensive et d’un traitement intensif des traumatismes et des dépendances, et sont tous assurés dans un contexte culturel et linguistique propre aux Inuits.

Le programme est centré sur le counseling et le travail social; les cercles de guérison; les groupes de soutien par les pairs; le mentorat et le tutorat; la prestation de services; et la prévention/le traitement de la consommation de substances.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Alluriarniq: Stepping Forward sont les suivants :

  • aider les adultes et les jeunes inuits qui sont actuellement impliqués dans la prostitution ou l’exploitation sexuelle à quitter le commerce du sexe;
  • offrir un traitement et des services globaux aux participants afin de répondre à leurs besoins (notamment en ce qui concerne la consommation de substances et les traumatismes).

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme Alluriarniq: Stepping Forward sont les adultes et les jeunes inuits âgés de 16 ans et plus qui sont impliqués dans la prostitution comme moyen de subsistance, par la traite de personnes ou en tant que victimes d’exploitation sexuelle. Au nombre des facteurs de risque présents au sein de la population cible, on retrouve l’itinérance, la consommation de substances, les besoins financiers et les traumatismes non traités.

Ce sont les chargés de cas qui approchent les Inuits impliqués dans la prostitution et l’exploitation sexuelle.

Composantes clés

Les composantes du programme Alluriarniq: Stepping Forward sont les suivantes :

  • des services d’approche dans la rue pour mobiliser les clients et offrir des soutiens, des renseignements et l’accès à un service de traitement intensif;
  • des cercles de guérison propres à la culture toutes les semaines pour mobiliser les clients aux premières étapes du changement;
  • un groupe de soutien par les pairs pour offrir un lien culturel et réduire l’isolement;
  • la prestation de services de traitement résidentiel et de jour intensifs propres à la culture pour les traumatismes et les dépendances, à l’aide d’une approche axée sur le client de la réduction des préjudices. Le traitement prend la forme de séances de counseling individuel et de groupe et inclut le rétablissement à la suite d’un traumatisme, le traitement des dépendances, la maîtrise de la colère, l’entraînement à l’assertivité, l’identité et la fierté culturelles, les relations et la sexualité;
  • les clients reçoivent un plan d’intervention personnalisé et, lorsqu’ils sont prêts, obtiennent de l’aide pour dresser des plans en vue de quitter le milieu de la prostitution et de l’exploitation sexuelle;
  • des services de gestion de cas intensive, de défense des intérêts et d’accompagnement seront assurés dans tous les aspects de la prestation de services, ce qui aidera les clients à obtenir un logement sécuritaire ainsi que des ressources en matière médicale, juridique, financière, pédagogique et d’emploi;
  • un counseling continu en matière d’intervention et des groupes hebdomadaires seront offerts pour appuyer les transitions des clients et les objectifs établis durant la partie traitement intensif du programme;
  • collecte de données pour suivre la participation, les activités, les résultats et les réalités concernant la prostitution, l’exploitation sexuelle et la traite de personnes au sein de la communauté inuite d’Ottawa.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : pour bien mettre en œuvre ce programme, l’organisation doit être composée de personnes qui aiment aider les autres, qui ont à cœur d’améliorer la vie des Inuits, et qui connaissent et respectent la culture, les valeurs et les croyances inuites. Les membres de l’organisation devraient aussi posséder une capacité d’adaptation, se montrer enthousiastes et faire preuve de professionnalisme.
  • Partenariats : aux fins de la mise en œuvre réussie du programme, il est important d’établir des partenariats avec les principaux fournisseurs de services de santé, les maisons de transition et tout autre organisme communautaire potentiel qui peut aider à répondre aux besoins des participants.
  • Formation et assistance technique : le personnel embauché aura suivi ou suivra une formation en prévention du suicide, une formation sur le désamorçage des conflits et d’autres types de formation, selon les besoins individuels en matière de perfectionnement professionnel, de même que toute formation visant à répondre aux nouveaux besoins du programme au fur et à mesure du développement du projet
  • Outils d'évaluation des risques : les chargés de cas et le conseiller Alluriarniq ont élaboré un outil d’évaluation des risques, dont ils se sont servis pour évaluer la situation de l’individu et pour s’assurer que les services requis pour réduire les préjudices sont offerts.
  • Documents et ressources : étant donné que le programme utilise un modèle des étapes du changement, un outil d’évaluation des étapes du changement est nécessaire pour déterminer le niveau de service approprié à assurer aux participants, de même que pour évaluer leurs progrès.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

La Stratégie nationale pour la prévention du crime de Sécurité publique Canada a versé un financement à la nation inuite Tungasuvvingat pour mettre en œuvre le programme Alluriarniq: Stepping Forward de 2017 à 2022 à Ottawa, en Ontario.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Une partie du financement de Sécurité publique Canada est réservée à l’embauche d’un évaluateur externe pour mener une évaluation des résultats du programme Alluriarniq: Stepping Forward. Cette évaluation est actuellement en cours, mais les résultats ne sont pas disponibles pour l’instant.

Information sur les coûts

Aucune information disponible.

Références

Aucune référence canadienne disponible en ce moment.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Tungasuvvingat Inuit
1071 chemin Richmond
Ottawa, Ontario K2B 6R2
Téléphone : 613-565-5885
Courriel : info@tungasuvvingatinuit.ca
Site Web : http://tungasuvvingatinuit.ca/


Date d'inscription - 2018-02-20

Date de modification :