SAFE eXiting from the Sex Trade (SAFEXST)

Brève description

Le programme SAFE eXiting from the Sex Trade (SAFEXST) est une intervention qui vise à aider les gens qui font partie du commerce du sexe à le quitter en toute sécurité. Mis en œuvre par la South Okanagan Women in Need Society (SOWINS), le programme SAFEXST emprunte une approche holistique de la prestation de services qui prévoit l’établissement d’un plan d’intervention adapté pour le participant. Les travailleurs de soutien aident à guider les participants tout au long de leur transition hors du milieu de la prostitution afin de s’assurer qu’ils bénéficient d’un appui dans leur cheminement vers un avenir prosocial.

Le programme est centré sur le counseling et le travail social; le mentorat et le tutorat; les références vers des services; et la formation axée sur l’acquisition de compétences.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme SAFEXST sont les suivants :

  • aider les gens qui font partie du commerce du sexe à le quitter en toute sécurité;
  • offrir des services de traitement, de counseling et de formation adaptés aux circonstances et aux besoins particuliers des participants;
  • aider les personnes qui prévoient quitter le commerce du sexe à se reconstruire de nouveaux rôles et de nouvelles identités.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme SAFEXST est l’ensemble des femmes, des filles, des hommes, des garçons et des personnes (de diverses races et ethnies) qui ne s’identifient à aucun sexe ni à aucun genre et qui font partie du commerce du sexe. La clientèle peut aussi présenter les facteurs de risque suivants : l’itinérance, les dépendances, les troubles mentaux, les démêlés avec la loi et l’expérience de la violence étant enfant.

Le programme est accessible à toute personne qui souhaite quitter le commerce du sexe. Les références peuvent également être effectuées par les organismes partenaires de la SOWINS.

Composantes clés

Les composantes du programme SAFEXST sont les suivantes :

  • véhicules d’approche mobiles : le contact initial avec les participants potentiels se fait dans des véhicules d’approche mobiles (conduits par des travailleurs d’approche qui peuvent ainsi offrir des soutiens de base comme des fournitures servant à réduire les préjudices, des condoms, des collations, des vêtements, etc.). Ces véhicules suivent un trajet régulier à Penticton et dans les communautés avoisinantes, dans le but de commencer à gagner la confiance et à susciter l’intérêt des participants potentiels;
  • bureau d’approche/centre de jour : les intervenants qui approchent les participants potentiels prennent un rendez-vous d’admission afin de les soumettre à une évaluation qui permettra de déterminer leur état de préparation et leurs besoins. Un travailleur de soutien guidera chaque personne dans son cheminement dans le programme, en l’aidant à dresser un plan de sortie et de sécurité, en défendant ses intérêts, en la dirigeant vers les services existants et en lui assurant des services de counseling;
  • programme résidentiel : un programme résidentiel hébergeant jusqu’à trois participants à la fois garantira la stabilité et le soutien qui seront essentiels à l’entrée des participants dans le programme, à leur participation continue au programme et à leur sortie réussie du milieu de la prostitution. Les séjours dépendront des besoins de chaque personne, mais durent généralement de six mois à un an. Les soutiens suivants sont aussi offerts dans le cadre du programme :
    • aptitudes à la vie quotidienne : un programme de jour à temps plein de six mois qui offre un accès instantané à des séances sur les aptitudes essentielles à la vie quotidienne;
    • soutien des participants : exécutée en tandem avec le programme de jour, cette composante offre un soutien individuel planifié afin d’aider les participants à remettre leur vie sur la bonne voie.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : pour bien mettre en œuvre le programme SAFEXST, l’organisation d’accueil doit posséder une expérience du travail avec le groupe cible (y compris la réalisation d’interventions et la prestation de services), l’expérience et la capacité de gérer des budgets pluriannuels, ainsi que des systèmes financiers et de gestion suffisants pour soutenir le projet et son budget.
  • Partenariats : les organisations devraient établir des partenariats avec des organismes de divers domaines au sein de la communauté afin d’offrir aux participants un système de référence holistique. Des partenariats devraient notamment être conclus avec les centres de traitement des dépendances, les organismes de santé mentale, les services aux victimes, les responsables locaux de l’application de la loi, les organismes communautaires, les services sociaux, les services d’emploi, les pharmacies, les maisons de transition, les refuges et ainsi de suite.
  • Formation et assistance technique : le calendrier de formation du coordonnateur du programme et des travailleurs de soutien devrait inclure une orientation sur place et une formation à l’extérieur, ce qui comprend la visite d’autres projets de sortie du milieu de la prostitution et les pratiques à adopter en cas de traumatisme. L’orientation du personnel devrait inclure une formation sur la gestion du risque et les procédures à suivre à l’extérieur du site du projet, de même qu’une revue mensuelle pour veiller à ce que les procédures de sécurité soient comprises et respectées.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : l’accès à un véhicule à moteur qui peut servir de véhicule d’approche mobile est essentiel à la réussite du programme.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

La Stratégie nationale pour la prévention du crime de Sécurité publique Canada a versé un financement à la SOWINS pour mettre en œuvre le programme SAFE eXiting from the Sex Trade de 2016 à 2021 à Penticton, en Colombie-Britannique, et dans les communautés avoisinantes.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Une partie du financement de Sécurité publique Canada est réservée à l’embauche d’un évaluateur externe pour mener une évaluation des résultats du programme SAFE eXiting from the Sex Trade. Cette évaluation est actuellement en cours, mais les résultats ne sont pas disponibles pour l’instant.

Information sur les coûts

Aucune information disponible.

Références

Aucune référence canadienne disponible en ce moment.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

SOWINS (South Okanagan Women in Need Society)
102-1027 Westminster Avenue West
Penticton, British Columbia V2A 1L4
Téléphone : 250-493-4366|
Courriel : info@sowins.com
Site Web : http://sowins.com/  


Date d'inscription - 2018-03-12

Date de modification :