Prestation des services intégrés

Aperçu

Groupe d'âge : Petite enfance (0-6); Seconde enfance (7-11); Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones ; Familles

Sujet : Consommation d'alcool et/ou de drogue; Difficultés scolaires; Enjeux de criminalité impliquant des troubles de santé mentale ou d'autres troubles de santé

Milieu : Zone rurale/éloignée; Zone urbaine; École; Installation communautaire; Installation des services sociaux

Location : Nouveau-Brunswick

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 0

Continuum d'intervention : Prévention du crime primaire; Prévention du crime secondaire

Brève description

La Prestation des services intégrés (PSI) est un cadre de gouvernance et de prestation de services à l’échelle locale et régionale qui permet aux partenaires de mieux collaborer, à l’aide d’une approche coordonnée et intégrée, pour répondre aux besoins des enfants et des jeunes à risque. La PSI vise à éliminer les lacunes des services précoces d’évaluation et d’intervention auprès des enfants, des jeunes et de leur famille. Lors de la coordination du soutien à l’évaluation et à l’intervention dans le cadre de la PSI, les principaux domaines de fonctionnement et les besoins liés à l’évolution positive des enfants, des jeunes et de leur famille confèrent une orientation des services d’intervention particulière. L’objectif de la PSI est de renforcer la capacité du système à agir en temps opportun, ainsi que d’une manière efficace et intégrée en fonction des forces et du profil de risques et de besoins des enfants, des jeunes et de leur famille (bonne intensité des services au bon moment).

Objectifs

Les objectifs principaux du cadre PSI sont les suivants :

  • éliminer les lacunes qu’on retrouve actuellement dans les services précoces d’intervention et d’évaluation auprès des enfants, des jeunes et de leur famille;
  • favoriser la croissance et le développement positifs des enfants ayant des besoins multiples par l’accès à des services et à des programmes partenaires;
  • développer des interventions appropriées basées sur les forces, les risques et les besoins des enfants ciblés.

Clientèle

La PSI cible expressément une clientèle d’enfants et de jeunes ayant des besoins multiples (jusqu’à l’âge de 18 ans – et jusqu’à l’âge de 21 ans pour ceux qui fréquentent une école du système scolaire public). Les clients doivent présenter plusieurs besoins manifestes dans les principaux domaines de développement, y compris : la santé et le mieux-être, le fonctionnement affectif et comportemental, le développement scolaire, les relations familiales et la santé mentale.

On doit déceler chez les enfants la présence de caractéristiques intériorisées et extériorisées touchant le fonctionnement émotionnel et comportemental, allant de modérées à graves, ainsi que des déficiences ou des perturbations considérables en ce qui concerne leur fonctionnement dans un des quatre autres domaines fondamentaux d’adaptation (santé et mieux-être; fonctionnement affectif et comportemental; relations familiales; développement scolaire; santé mentale; et dépendances).

Composantes clés

La PSI est centré sur un plan commun : un processus par lequel se concerte l’ensemble des fournisseurs de services engagés envers un enfant, un jeune et/ou sa famille. La PSI peut mobiliser toutes les capacités et les compétences nécessaires dans le but d’assurer, de façon concertée et collaborative, une évaluation des forces, des besoins et des risques à considérer. Les efforts déployés visent à s’entendre sur les priorités à traiter pour répondre aux besoins ainsi que sur l’intensité des services à offrir, et ce, en respect des responsabilités et mandats respectifs de chacune des organisations concernées. S’il existe des lignes directrices à l’échelle provinciale, les régions appliquent le modèle de prestation de services en fonction de leur réalité et de leurs forces. Les composantes centrales du cadre sont les suivantes :

  • services accessibles et opportuns : établir un réseau de communication entre divers ministères, les fournisseurs de services et les membres de la famille afin de s’assurer qu’ils connaissent les méthodes d’intervention possibles;
  • veiller à ce que des programmes et des services appropriés soient offerts à toutes les étapes de l’intervention, afin de favoriser le développement positif à l’enfance et à l’adolescence;
  • pratiques efficaces de planification des interventions, afin de réaliser des interventions au bon niveau d’intensité et au bon moment auprès de chaque enfant individuel;
  • relations renforcées, en ce sens qu’il y a accroissement de l’échange d’information entre les partenaires et de la collaboration avec les intervenants de la communauté;
  • efficacité du système, ce qui signifie qu’il y a augmentation de la collaboration entre les partenaires dans la prestation des services et des évaluations, et réduction des redondances et des dédoublements;
  • utilisation efficace des ressources, de sorte que le bon service soit offert et accessible au bon moment et au bon niveau d’intensité;

Le cadre de la PSI met l’accent sur l’élaboration de modalités de counseling ou de service fondées sur les forces qui soulignent l’importance de faire appel aux capacités, aux intérêts et aux préférences des enfants et des jeunes pour réaliser et soutenir des changements positifs. Les méthodes fondées sur les forces établissent que les enfants et les jeunes, et leurs contextes respectifs, ont un éventail de ressources internes et externes qui leur sont propres et qui doivent être mises à profit dans le cadre du processus de planification des interventions. Ces approches sont caractérisées par des interactions respectueuses entre le clinicien et l’enfant ou le jeune qui valident les efforts de ce dernier afin de faire face aux difficultés et à l’adversité. Elles reconnaissent également qu’une gamme de facteurs de risque peut être associée à l’apparition de troubles oppositionnels et de conduite chez les enfants et les adolescents et que les facteurs de protection, c’est-à-dire les forces ou les ressources internes ou externes des jeunes et de leurs familles, peuvent servir à réduire ou à atténuer la présence de facteurs de risque en particulier. Les applications thérapeutiques reconnues qui appuient les cadres axés sur les forces comprennent la thérapie axée sur la recherche de solutions, la thérapie du récit, la théorie de l’autodétermination, les méthodes de psychologie positive, les approches positives de développement chez les jeunes et les modèles de santé scolaire complets.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : La PSI exige:
    • des organismes publics pour échanger de l’information (adoption d’un projet de loi permettant aux ministères d’échanger de l’information en vue de déterminer l’admissibilité au programme);
    • un exercice en gestion du changement (c.-à-d. nouveau moyen d’assurer les services aux enfants/jeunes).
  • Partenariats : les ministères de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, du Développement social, de la Justice et de la Sécurité publique et de la Santé, de même que les districts scolaires (4 anglophone et 3 francophone) et les régies régionales de la santé (Horizon et Vitalité).
  • Formation et assistance technique : formation dans les principaux modules (p. ex. pratiques, approches et interventions).
  • Outils d'évaluation des risques : Le Child and Adolescent Functional Assessment Scale (un outil d'évaluation des risques) est utilisé pour évaluer le niveau des risques émotionnels et comportementaux chez les participants.
  • Documents et ressources : fait appel à un système électronique de gestion des interventions.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

La PSI est actuellement mise en œuvre à l’échelle du Nouveau-Brunswick. D’après l’information fournie sur son site Web, la PSI est disponible dans le comté de Charlotte, la Péninsule acadienne ainsi que les régions de Saint John, de Sussex, de Miramichi et de Chaleur-Restigouche.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

Aucune information disponible.

Références

Aucune référence canadienne disponible en ce moment.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Bob Eckstein
Gouvernement du Nouveau-Brunswick
250, rue King
Fredericton, Nouveau-Brunswick  E3B 5H1
Téléphone : 506-444-2618
Courriel : bob.eckstein@gnb.ca
Site Web : http://www2.gnb.ca/


Date d'inscription - 2018-02-23

Date de modification :