S.810 Offender Management Program

Brève description

Le programme S.810 Offender Management Program offre aux délinquants violents et aux délinquants sexuels qui ont purgé la totalité de leur peine prévue par la loi une transition sécuritaire vers un logement, dans le cadre de laquelle ils peuvent s’attaquer aux facteurs criminogènes qui les rendent vulnérables à la récidive. Le programme cerne et élimine les obstacles qui empêchent la réinsertion sociale réussie de ces délinquants dans la communauté.

Les participants au programme prennent part à des activités telles que le counseling et le traitement en matière de dépendances, l’évaluation psychiatrique, la recherche d’emploi, le soutien du revenu ainsi que l’évaluation et le traitement médicaux. La bonne surveillance et évaluation des participants grâce à ces activités a entraîné une baisse du risque de récidive, et les possibilités de soutien holistique ont donné aux participants une chance raisonnable de réintégrer la communauté d’une façon sécuritaire, tant pour eux-mêmes que pour les autres.

Objectifs

L’objectif principal du programme S.810 Offender Management Program consiste à élaborer une initiative populaire visant à prévenir l’itinérance chez les délinquants violents et les délinquants sexuels à risque élevé dont le mandat est expiré et qui sont mis en liberté. Le programme vise à :

  • réduire la fréquence de la récidive sexuelle et violente;
  • réduire l’utilisation des refuges à Edmonton;
  • gérer les visites médicales d’urgence et en réduire le nombre chez les délinquants visés par l’article 810;
  • combler les besoins fondamentaux (refuge);
  • accroître les liens positifs avec la communauté et réduire l’isolement;
  • remédier aux problèmes de dépendance;
  • s’attaquer aux problèmes de santé mentale;
  • augmenter le revenu personnel;
  • réduire la récidive (infractions violentes ou sexuelles).

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme S.810 Offender Management Program sont les délinquants sexuels et les délinquants violents à risque élevé, visés par l’article 810 et âgés d’environ 30 ans, qui sont mis en liberté dans la communauté après avoir purgé la totalité de leur peine. Le programme est venu en aide à un total de 26 délinquants, dont le nombre combiné d’accusations au criminel s’élevait à plus de 500. Un logement de transition et des services de soutien sont offerts à ces délinquants, puis la surveillance peut être maintenue et les délinquants seront en mesure de bien réintégrer la communauté.

Composantes clés

Les composantes clés du programme S.810 Offender Management Program comprennent :

  • unité d’évaluation comportementale (UEC) du service de police d’Edmonton : L’UEC est un partenaire essentiel pour l’aiguillage et le soutien initiaux et continus concernant la réinsertion sociale, le logement de même que les services intégrés et de traitement. Les détectives de l’UEC sont responsables de repérer et de surveiller les délinquants visés par l’article 810 au quotidien. Dans le cadre de ses activités de surveillance, l’UEC s’occupe notamment de communiquer avec les délinquants tous les soirs et de les filer;
  • cercles de soutien et de responsabilité : Cette composante prend appui sur les principes de la justice réparatrice. L’équipe se réunit pour faciliter l’accès des participants aux services dont ils ont besoin (services médicaux, aide sociale, emploi, logement abordable, etc.), pour apporter un soutien affectif, pour élaborer des stratégies constructives et prosociales qui permettront de régler les problèmes de tous les jours, et pour remettre en question les comportements et les attitudes du participant pouvant être associés à leur cycle de délinquance.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation responsable devrait offrir des soutiens au logement et au revenu qui sont essentiels à l’obtention et à la conservation d’un logement temporaire ou permanent, de même qu’à la poursuite de services intégrés.
  • Partenariats : le service de police d’Edmonton devrait conclure un partenariat avec la Société John Howard d’Edmonton.
  • Formation et assistance technique : Information limitée sur ce sujet.
  • Outils d'évaluation des risques : les clients sont évalués par l’unité d’évaluation comportementale du service de police d’Edmonton.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme S.810 Offender Management Program a été mis en œuvre à Edmonton, en Alberta, de 2011 à 2014. Le financement provenait du Safe Communities Innovation Fund du gouvernement de l’Alberta.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

On a évalué le rendement social du capital investi en ce qui concerne le programme S.810 Offender Management Program. Voici les conclusions de cette étude :

  • le ratio est de 2,26:1, ce qui montre que chaque dollar investi a permis de créer une valeur sociale de 2,26 $;
  • on a créé une valeur sociale pour le système de santé en réduisant les ressources liées aux dépendances et à la santé mentale, et pour le système de justice pénale en réduisant les enquêtes, les poursuites et le coût de l’incarcération;
  • on a également engendré une valeur sociale en réduisant la victimisation ainsi que les effets émotionnels et psychologiques qui exigent le recours aux ressources des systèmes.

Références

Alberta Community Crime Prevention Organizations. (2015). Social Return on Investment (SROI) Case Study: S.810 Offender Management Program. Bénéficiaire de financement du gouvernement de l’Alberta dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund. Disponible en ligne à : https://open.alberta.ca/publications/safe-communities-innovation-fund-pilot-project-executive-summaries  

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

John Howard Society
John Weeks
Téléphone : 780-471-4525
Courriel : jweeks@johnhoward.org


Date d'inscription - 2018-03-12

Date de modification :