Maskwacis Family Violence Unit (MFVU)

Aperçu

Groupe d'âge : Pas d'âge spécifique

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones ; Contrevenants adultes; Familles; Victimes de crime

Sujet : Récidive ; Violence familiale (domestique)/violence envers les enfants

Milieu : Zone rurale/éloignée; Installation communautaire; Installation des services sociaux; Milieu de justice pénale

Location : Alberta

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 0

Continuum d'intervention : Prévention du crime tertiaire

Brève description

Le programme Maskwacis Family Violence Unit (MFVU) est une initiative de collaboration interdisciplinaire entreprise à l’origine par les six partenaires suivants : la société du refuge pour femmes d’Ermineskin, le détachement de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Maskwacis, les services aux victimes de Maskwacis, les services à l’enfance et à la famille du Centre de l’Alberta, les services à l’enfance Kasohkowew et les services à l’enfance Akamkisipatinaw Ohpikihaw. Le programme MFVU renforce la communauté en s’attaquant aux incidents croissants de violence familiale dans les Quatre Nations de Maskwacis : Samson, Louis Bull, Ermineskin et Montana.

À l’origine, le programme MFVU consistait en une équipe de quatre membres : un gendarme de la GRC, un travailleur d’approche, un travailleur des services à l’enfance et un Aîné à temps partiel. La deuxième année, la composition de l’équipe a été modifiée pour un gendarme de la GRC, un travailleur d’approche et deux Aînés à temps partiel (une femme et un homme). La dernière année du programme, la composition de l’équipe a été modifiée pour deux gendarmes de la GRC et deux Aînés à temps partiel, et les heures de soutien par les Aînés ont été prolongées.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme MFVU sont les suivants :

  • établir des pratiques exemplaires concernant des interventions efficaces à l’égard de la violence familiale dans les communautés des Premières Nations;
  • réduire les incidents de violence familiale dans les communautés des Quatre Nations d’Hobbema;
  • réduire le nombre d’incidents de récidive de la violence familiale;
  • accroître la sécurité des victimes adultes et des enfants;
  • améliorer l’accès des personnes et des familles (victimes, délinquants, enfants) aux services de soutien offerts dans leur communauté, y compris l’accès au soutien d’un Aîné travaillant avec le programme;
  • accroître la sensibilisation des enfants et des membres de la communauté à l’enjeu de la violence familiale et aux relations saines, afin de réduire l’acceptation de la violence comme étant normale ou attendue au sein de la communauté;
  • responsabiliser davantage les délinquants.

Clientèle

Le programme MFVU appuie les membres des Premières Nations touchés par la violence comportant un risque élevé (extrême) et récurrente (chronique) dans le foyer. Les personnes touchées peuvent être les victimes, les enfants qui sont témoins de la violence et les auteurs des actes de violence.

Composantes clés

Les composantes clés du programme MFVU étaient réparties entre le gendarme de la GRC/travailleur d’approche et les Aînés de la façon suivante :

Le rôle du gendarme de la GRC et du travailleur d’approche consistait à :

  • effectuer des références de suivi aux fins de la planification de la sécurité, ainsi que des références vers les services de soutien offerts dans la communauté;
  • travailler en collaboration avec les services à l’enfance;
  • accroître la sensibilisation de la communauté à la violence familiale grâce à des initiatives d’éducation communautaire;
  • les membres de la GRC étaient aussi responsables d’examiner tous les dossiers de violence familiale afin de veiller à la qualité de l’enquête.

Le rôle des Aînés consistait à fournir une orientation et un soutien social/affectif, culturel et spirituel :

  • aux personnes et aux familles qui sont touchées par la violence familiale;
  • aux personnes détenues au détachement de la GRC;
  • à d’autres membres de la communauté qui cherchaient à obtenir de l’aide.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : ce programme exige une communication et une collaboration solides entre les différents organismes concernés.
  • Partenariats : le programme MFVU est une initiative de collaboration interdisciplinaire entreprise à l’origine par les six partenaires suivants : la société du refuge pour femmes d’Ermineskin, le détachement de la GRC à Maskwacis, les services aux victimes de Maskwacis, les services à l’enfance et à la famille du Centre de l’Alberta, les services à l’enfance Kasohkowew et les services à l’enfance Akamkisipatinaw Ohpikihaw.
  • Formation et assistance technique : il n’y avait aucune formation particulière pour ce programme. Les organisateurs suggèrent d’appuyer les Aînés autochtones en leur fournissant des possibilités de formation et des ressources qu’ils trouveraient utiles.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Ce programme a d’abord été mis en œuvre dans le hameau de Maskwacis, en Alberta, d’avril 2010 à juin 2015. Pendant cette période, 470 cas ont été pris en charge (97 la première année, 152 la deuxième année, 98 la troisième année et 123 la quatrième année). La communauté est à cheval sur les frontières entre la réserve de la Nation crie d’Ermineskin, la réserve de la Nation crie de Samson et le comté de Ponoka.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

L’analyse du rendement social du capital investi révèle que sur une période de financement pilote de trois ans, le programme a créé une valeur sociale de 4,20 $ en moyenne pour chaque dollar investi. Les fluctuations dans le ratio au cours des trois années dénotent la sensibilité aux taux de participation et aux profils particuliers des participants. Ce projet pilote a néanmoins généré une valeur sociale importante.

Le programme MFVU crée une valeur sociale en faisant intervenir une équipe de suivi dans les situations de violence familiale où la famille vit d’importants conflits. Ses responsables accroissent en outre cette valeur en comprenant le contexte historique et culturel des clients et en insistant sur l’inclusion de soutiens culturels appropriés par l’intermédiaire d’Aînés de la communauté.

À mesure que le programme MFVU réduit l’incidence et la gravité de la violence familiale dans la communauté, les victimes et les délinquants utilisent moins de ressources :

  • recours réduit aux services aux victimes ou aux services de santé;
  • diminution des démêlés avec le système de justice, ce qui comprend l’incarcération, le temps de la police, le temps d’aide juridique, etc.; et
  • diminution des services utilisés par les enfants des familles touchées.

Références

Alberta Community Crime Prevention Organizations. (2015). Social Return on Investment (SROI) Case Study: Maskwacis Family Violence Unit (MFVU). Bénéficiaire de financement du gouvernement de l’Alberta dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund. Disponible en ligne à : https://open.alberta.ca/publications/safe-communities-innovation-fund-pilot-project-executive-summaries

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Maskwacis Family Violence Unit
Cpl Andrew Wagner
Téléphone : 780-585-4651
Courriel : Andrew.wagner@rcmp-grc.gc.ca


Date d'inscription - 2018-02-27

Date de modification :