Domestic Violence Response Unit (DVRU)

Aperçu

Groupe d'âge : Pas d'âge spécifique

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Contrevenants adultes; Familles; Victimes de crime

Sujet : Récidive ; Violence familiale (domestique)/violence envers les enfants

Milieu : Zone urbaine; Installation des services sociaux; Milieu de justice pénale

Location : Alberta

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 0

Continuum d'intervention : Prévention du crime tertiaire

Brève description

En 2010, la société des services de police communautaires de High Level, en partenariat avec le détachement local de la GRC, les services à l’enfance et à la famille du conseil tribal de North Peace et l’autorité des services à l’enfance et à la famille du Nord-Ouest de l’Alberta, a obtenu un financement en vue de remédier au niveau élevé de violence familiale dans la région.

La proposition visait la réalisation d’une intervention d’équipe exhaustive et coordonnée à l’égard d’un enjeu caractérisé par la récidive, l’alternance des rôles entre les victimes et les délinquants, de même qu’une association étroite avec l’alcoolisme. Les personnes impliquées dans des situations de violence familiale proviennent souvent de milieux hautement défavorisés, tel que l’illustrent les faibles niveaux d’instruction, d’emploi et de revenu.

Les participants sont admis au programme après l’intervention de la police lors d’un incident de violence familiale ou après y être dirigés par les services de protection de l’enfance, par les organismes communautaires ou par eux-mêmes. Une intervention coordonnée pourrait inclure, par exemple, des patrouilles policières au domicile, une thérapie pour les victimes, un soutien devant les tribunaux, ainsi qu’une surveillance ordonnée par les services de protection de l’enfance dans l’intérêt des enfants.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Domestic Violence Response Unit (DVRU) sont les suivants :

  • accroître la sécurité des victimes de violence familiale;
  • diminuer les taux de récidive liés à la violence familiale;
  • réaliser une intervention d’équipe exhaustive et coordonnée auprès des enfants et des familles susceptibles d’être victimes de violence familiale ainsi que des auteurs de tels actes de violence, grâce à une intervention collaborative entre le détachement de la GRC de High Level, la société des services de police communautaires de High Level, les services à l’enfance et à la famille du conseil tribal de North Peace, de même que l’autorité des services à l’enfance et à la famille du Nord-Ouest de l’Alberta;
  • fournir aux auteurs et aux victimes de violence familiale l’accès à une thérapie et à des services spécialisés;
  • accroître la qualité du témoignage livré par les victimes devant les tribunaux (aucune rétractation), et réduire de beaucoup le nombre de victimes qui ne se présentent pas devant les tribunaux;
  • renseigner davantage la population sur les relations saines et la violence familiale, afin de changer les attitudes et les normes et de créer des communautés fortes où la violence familiale n’a pas sa place;
  • aider les communautés à établir des réseaux de soutien informels favorisant la synergie culturelle, lesquels se composent de personnes équilibrées et bienveillantes.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le programme DVRU sont les victimes, les délinquants et les enfants impliqués dans des situations de violence familiale. Les participants sont admis au programme après une intervention de la police lors d’un incident de violence familiale ou après y avoir été dirigés par les services de protection de l’enfance, par les organismes communautaires ou par eux-mêmes.

Composantes clés

Le programme DVRU réalise une intervention d’équipe exhaustive et intégrée auprès des familles et des enfants à risque de violence familiale, laquelle comprend :

  • un agent de la GRC assigné aux incidents de violence familiale qui offre des services de planification de la sécurité et de soutien aux victimes, et qui surveille les délinquants afin de s’assurer qu’ils respectent les conditions de leur mise en liberté;
  • des consultations individuelles et de groupe pour les délinquants;
  • une thérapie appuyée pour les victimes;
  • des références mutuelles et des services coordonnés de planification des cas entre le programme DVRU et les services de protection de l’enfance.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : L’organisation responsable devrait :
    • effectuer des recherches approfondies sur les exigences salariales et la faisabilité de recruter des gens possédant un certain niveau d’expertise, et dresser un plan de RH tenant compte des résultats de ces recherches;
    • consacrer du temps, au début du programme, à l’établissement d’une structure de gouvernance énonçant clairement les responsabilités du conseil d’administration et du personnel;
    • passer du temps avec les partenaires au début afin de déterminer les meilleures avenues de collaboration, et fournir des mécanismes permettant de veiller à ce que la communication avec les partenaires soit régulière et continue et à ce que les problèmes puissent être réglés au fur et à mesure qu’ils surviennent;
    • veiller à ce que la vision du programme, le modèle de prestation de services ainsi que les politiques et les procédures soient bien consignés, de sorte qu’une continuité puisse être assurée en cas de roulement du personnel ou des membres du conseil d’administration;
    • lorsque cela est pertinent (projets auxquels participe la GRC), reconnaître et tenter de minimiser le temps requis pour l’obtention des autorisations de sécurité en agissant sur les facteurs sous le contrôle du détachement, et dresser des plans de contingence pour le personnel en attendant l’obtention des autorisations;
    • planifier longtemps d’avance la pérennisation du programme une fois que sera écoulé le financement à durée limitée.
  • Partenariats : Collaboration entre le détachement de la GRC de High Level, la société des services de police communautaires de High Level, les services à l’enfance et à la famille du conseil tribal de North Peace et l’autorité des services à l’enfance et à la famille du Nord-Ouest de l’Alberta.
  • Formation et assistance technique : Information limitée sur ce sujet.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme DVRU a été mis en œuvre à Edmonton, en Alberta, d’avril 2010 à mars 2013. Le financement provenait du Safe Communities Innovation Fund du gouvernement de l’Alberta.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

On a évalué le rendement social du capital investi en ce qui concerne le programme DVRU. Voici les conclusions de cette étude :

  • Le ratio est de 2,49:1, ce qui signifie que sur une période de trois ans, le programme DVRU a créé une valeur sociale de 2,49 $ pour chaque dollar investi;
  • On a créé une valeur sociale en évitant les dépenses du système de justice pénale liées à un appel pour violence familiale et à un homicide; et en évitant le recours aux services de protection de l’enfance, ce qui comprend le coût d’un placement et d’une enquête, de même que le coût des dépendances pour les systèmes de services sociaux et de soins de santé.

Références

Alberta Community Crime Prevention Organizations. (2015). Social Return on Investment (SROI) Case Study: Domestic Violence Response Unit (DVRU). Bénéficiaire de financement du gouvernement de l’Alberta dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund. Disponible en ligne à : https://open.alberta.ca/publications/safe-communities-innovation-fund-pilot-project-executive-summaries

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

S.é-m. Peter Pilgrim
Téléphone : 780-926-3013
Courriel : peter.pilgrim@rcmp-grc.gc.ca


Date d'inscription - 2018-02-21

Date de modification :