Triple P – Positive Parenting Program

Aperçu

Groupe d'âge : Petite enfance (0-6); Seconde enfance (7-11)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Familles

Sujet : Comportements agressifs/violents; Comportements antisociaux/deviants

Milieu : Zone rurale/éloignée; Zone urbaine; Installation communautaire; Installation des services sociaux

Location : Alberta; Manitoba; Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 1

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire

Brève description

Le Triple P – Positive Parenting Program est un programme de formation parentale qui permet aux parents d’acquérir des stratégies simples et pratiques qui les aideront à gérer les comportements de leurs enfants en toute confiance et à établir avec eux des relations saines et solides. Supposant que les parents ont des besoins différents qui nécessitent divers niveaux de soutien, le programme de formation Triple P se fonde sur un système souple d’interventions d’intensité croissante allant de la communication d’information générale à tous les parents, aux services d’encadrement d’intensité moyenne (fiches de conseils, conseils aux parents, ateliers), en passant par la prestation de services cliniques plus poussés aux parents dont les enfants ont de graves problèmes de comportement.

Le programme est axé sur la thérapie cognitivo-comportementale, la mobilisation de la collectivité, la résolution de conflits, le counseling et le travail social, la thérapie familiale, la formation parentale, l’acquisition de compétences, ainsi que la socialisation et l’apprentissage affectif.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Triple P consistent à :

  • rehausser le niveau de connaissance, de compétence, de confiance, d’autosuffisance et de débrouillardise des parents;
  • promouvoir un environnement pour les enfants qui est réconfortant, sécuritaire, stimulant, non violent et où il y a peu de conflits;
  • promouvoir les compétences d’ordre social, émotionnel, langagier, intellectuel et comportemental des enfants à l’aide de pratiques parentales positives, tout en réduisant les problèmes de comportement des enfants.

Clientèle

La clientèle ciblée par le programme Triple P est constituée de parents d’enfants âgés de 0 à 12 ans qui éprouvent de graves problèmes dans leur comportement avec leurs enfants ou dont les enfants ont des problèmes de comportement..

Les enfants et leurs parents sont aiguillés vers le programme par l’entremise de campagnes de sensibilisation qui prévoient la publication d’annonces dans les journaux et la distribution de dépliants dans les écoles, les services de garde et les établissements de santé. Des participants peuvent également être aiguillés par des professionnels.

Composantes clés

Le programme Triple P comprend cinq niveaux d’intervention d’intensité et de spécificité croissantes. Toute famille ayant au moins un enfant âgé de 0 à 12 ans est admissible à l’un des cinq niveaux d’intervention, et ce sont les parents qui déterminent eux-mêmes le niveau d’aide dont ils ont besoin. Chaque niveau d’intervention du programme prévoit des activités différentes :

  • les interventions universelles Triple P de niveau 1 se fondent sur une campagne médiatique de sensibilisation qui s’adresse aux parents qui souhaitent obtenir de l’aide. La campagne médiatique permet de diffuser des astuces et des lignes directrices à l’intention des parents, mais elle vise principalement à faire connaître le programme Triple P et les prochains séminaires de formation destinés aux parents;
  • les interventions spécifiques Triple P de niveau 2 ciblent principalement les parents d’enfants qui ont des problèmes de comportement mineurs ou d’autres problèmes qui ne nécessitent pas une intervention intensive. Les interventions de niveau 2 peuvent se dérouler de deux façons : soit dans le cadre de brèves consultations avec les parents, soit dans le cadre de séminaires présentés à de grands groupes de parents. La formule des brèves consultations prévoit une ou deux rencontres d’une vingtaine de minutes, tandis que l’autre mode de prestation consiste en trois séances de 90 minutes qui sont présentées à de grands groupes de parents;
  • les interventions axées sur les soins primaires Triple P de niveau 3 fournissent de l’aide et de la formation particulièrement utiles aux parents de nourrissons, de tout-petits et d’enfants d’âge préscolaire. Dans le cadre de quatre séances de consultation d’une vingtaine de minutes, les parents acquièrent des compétences et reçoivent des fiches de conseils relatives à la plupart des problèmes courants en matière de développement (p. ex. apprentissage de la propreté) et de comportement;
  • les interventions normalisées et collectives Triple P de niveau 4 ciblent les enfants qui présentent des problèmes observables qui n’ont peut-être pas fait l’objet d’un diagnostic clinique, ainsi qu’aux parents qui sont aux prises avec des problèmes liés à l’éducation des enfants. Les interventions de ce niveau peuvent se dérouler sous deux formes : une série de dix rencontres individuelles de 90 minutes avec chaque famille ou une série de huit séances s’adressant à de grands groupes, dont cinq durent deux heures et permettent aux parents d’apprendre par l’observation, la discussion, la mise en pratique et la rétroaction. Trois séances de suivi téléphonique d’une durée de quinze à trente minutes sont également prévues pour offrir aux parents du soutien supplémentaire au moment de mettre ce qu’ils ont appris en application à la maison;
  • les interventions intensives Triple P de niveau 5 constituent une version optionnelle des interventions de niveau 4 qui s’adresse aux parents qui nécessitent une intervention plus poussée. À ce niveau, le programme propose des modules supplémentaires sur la communication avec le partenaire, la stabilisation de l’humeur, la capacité de résistance au stress et les conflits entre parents et enfants.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : il importe d’adapter les séminaires, les activités et les ateliers en fonction des groupes d’âge de sorte que les préoccupations communes des parents soient abordées de manière adéquate.
  • Partenariats : les organisations partenaires doivent collaborer avec les services de garde, les établissements de santé, les écoles et les autres organismes de la collectivité.
  • Formation et assistance technique : les praticiens doivent suivre un cours de formation de deux jours et un séminaire d’accréditation d’une demi-journée avant d’être autorisés à exécuter le programme.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: prometteur
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: efficace
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: programme de niveau quasi supérieur

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme Triple P a été mis en œuvre en Alberta (programme Stepping Stones, programme de soutien aux familles d’enfants handicapés, Services à la personne de l’Alberta, gouvernement de l’Alberta), au Manitoba (Enfants en santé Manitoba et gouvernement du Manitoba) et en Ontario (certains bureaux de services régionaux offrent actuellement le programme Triple P dans le nord, le sud-ouest, l’est et le centre de l’Ontario).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

McConnell et ses collaborateurs de l’Université de l’Alberta ont soumis le programme Triple P à une évaluation des résultats pendant une période de douze semaines en 2012. Financée par l'Alberta Centre for Child, Family and Community Research, cette étude visait à déterminer si la mise en œuvre des interventions de niveaux 2 et 3 prévues au programme Triple P - interventions conçues pour se dérouler dans un contexte de soins primaires - permet d’améliorer les résultats obtenus par les parents, les enfants et les familles, comparativement aux services habituellement offerts en Alberta. L’étude se fondait sur un modèle quasi expérimental prévoyant des essais à simple insu et des contrôles post-test seuls.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • les parents qui ont participé à un programme d’éducation parentale de groupe et qui ont bénéficié d’une intervention du programme Triple P ont signalé des niveaux relativement plus élevés de satisfaction des besoins que les parents qui ont participé à un programme d’éducation parentale de groupe sans toutefois bénéficier d’une intervention du programme Triple P;
  • aucune différence significative n’a été observée entre le groupe des familles bénéficiant du programme Triple P et le groupe des autres familles recevant des services habituels pour quelque mesure secondaire que ce soit, notamment le niveau de stress des parents, les interactions positives, la dynamique familiale et les comportements problématiques des enfants.

Pour plus de détails, consulter la publication de McConnell et coll. (2012).

Information sur les coûts

Les coûts ne sont pas disponibles en dollars canadiens. Aux États-Unis en 2013, les coûts totaux de la mise en œuvre du programme Triple P se sont élevés à 2 367 393 $ (USD), soit 23,67 $ (USD) par famille au sein d’une collectivité comptant 100 000 familles (Blueprints for Healthy Youth Development, 2015).

Références

Blueprints for Healthy Youth Development (2015). Triple P System - Program Information. Disponible en ligne à : http://www.blueprintsprograms.com/

Enfants en santé Manitoba (2010). A Developmental Evaluation of Manitoba’s Provincial Implementation: Data from the 2008 Comprehensive Practitioner and Manager Interview. Manitoba, rapport de synthèse des données recueillies à l’automne et à l’hiver 2008 au sujet de la mise en œuvre du programme Triple P auprès de praticiens et de gestionnaires. Disponible en ligne à : http://www.gov.mb.ca/healthychild/publications/triplep_implementation_fall2010.pdf

McConnell, D., Breitkreuz, R. et Savage, A. (2012). Independent evaluation of the Triple P Positive Parenting Program in family support service settings. Child & Family Social Work, 17, 43-54. Disponible en ligne à : http://www.fdsa.ualberta.ca/en/RecentPublications/JournalArticles/ChildFamilySW16.aspx

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Triple P Canada
Debbie Easton
Téléphone : 905-392-6976
Courriel : Debbie@triplep.net
Site Web : http://www.triplep.net/glo-en/home/

Triple P Alberta : http://humanservices.alberta.ca/disability-services/16620.html

Triple P Manitoba : http://www.manitobatriplep.ca/fr/

Triple P Ontario : http://www.triplepontario.ca/fr/home.aspx


Date d'inscription - 2018-03-14

Date de modification :