Solutions de rechange et acquisitions de compétences pour les 12-24 ans

Aperçu

Groupe d'âge : Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Impliqués dans les gangs (et/ou à risque)

Sujet : Comportements agressifs/violents; Gangs et/ou activités criminelles associées

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire

Location : Québec

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : En cours

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire

Brève description

Le programme Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans (SORACOM) a été conçu pour réduire la violence et les activités de gangs chez les jeunes dans le quartier Saint-Michel, à Montréal. Se fondant sur l’approche Wraparound,Footnote1 ce programme cherche à stimuler le sentiment d’appartenance des jeunes à l’école et au marché du travail tout en réduisant l’attrait exercé par les gangs et la criminalité.

Le programme est axé sur le soutien scolaire, la résolution des conflits, le counseling et le travail social, les compétences professionnelles, le leadership et le développement des jeunes, le mentorat et le tutorat, l’acquisition de compétences, la socialisation et l’apprentissage affectif, ainsi que la prévention de l’absentéisme à l’école.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans sont les suivants :

  • favoriser un changement d’attitude à l’égard de la violence et de la criminalité chez les jeunes;
  • réduire l’attrait que l’appartenance à un gang exerce sur les jeunes.

Clientèle

La clientèle ciblée par le programme Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans est constituée de jeunes âgés de 12 à 24 ans qui sont susceptibles de se joindre à un gang. Les jeunes peuvent prendre part au programme s’ils présentent d’importants facteurs de risque de participation aux activités d’un gang ou s’ils ont des antécédents de violence.

 Les participants sont aiguillés vers le programme par les directeurs d’écoles ou la police.

Composantes clés

Les principales composantes du programme Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans incluent :

  • des plans d’action personnalisés qui reflètent les besoins et les atouts particuliers de chaque famille;
  • une équipe de soutien qui encadre chaque jeune de sorte qu’il atteigne les objectifs établis dans son plan d’action personnalisé;
  • des renvois vers différentes ressources dans la collectivité qui permettent aux jeunes d’avoir accès à des emplois et à de l’aide aux études;
  • un plan de sortie ou de transition qui vise à préparer les jeunes à planifier leur avenir au sein de la population active et de la collectivité.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : il importe d’intégrer les membres de la famille et les organisations communautaires aux plans personnalisés des jeunes de façon à s’assurer qu’ils se fixent des objectifs prosociaux qui les aideront à réussir à l’école, au travail et dans la collectivité.
  • Partenariats : les organisations doivent collaborer avec les écoles secondaires, les services de police, les organismes de santé et de services sociaux et d’autres organisations locales.
  • Formation et assistance technique : les employés doivent avoir suivi la formation sur l’approche Wraparound.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada a versé un financement à la Maison des jeunes par la Grand’Porte en vue de la mise en œuvre du programme Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans dans la région de Montréal (Québec) (2013 à 2019).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Dans le cadre de son financement avec Sécurité publique Canada, une étude d’évaluation des résultats du programme d’intervention en délinquance a été effectuée de septembre 2013 à août 2018 par Lafortune et al. (École de criminologie de l’Université de Montréal). La méthodologie d’évaluation inclut un devis mixte avec quatre volets de l’évaluation portant sur le processus de mise en œuvre, soit les mesures de rendement, la description des jeunes participants à la recherche au temps initial, le WrapAround Fidelity Index (2008) (WFI-4), ainsi que des entretiens et groupes de discussion menés auprès de l’équipe d’intervention. Pour évaluer les impacts du projet, au plan quantitatif, un devis impliquant un prétest et un post-test avec groupe témoin a été retenu.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • Aucune différence significative n’était observée entre les 35 jeunes du groupe principal et les 48 du groupe témoin au niveau de l’âge moyen, des antécédents d’usage de médicaments psychotropes, de la perception de la cohésion et des conflits dans l’environnement familial, des activités prosociales, des expériences d’échec scolaire, de l’occupation d’un emploi, du nombre d’amis, des expériences de victimisation, de la résilience autorévélée, des valeurs, des cognitions autorévélées et des croyances personnelles en un monde juste.
  • Des différences significatives sont observées au niveau du genre (G/F), de la composition du milieu familial, du niveau de scolarité atteint, des expériences antérieures de suivi en vertu d’une loi, du risque d’adhérer aux gangs et à leur culture, des antécédents de délinquance autorévélés et de la disposition au changement.
  • Les facilitateurs jugent que le processus WrapAround a été une réussite pour 73 % des jeunes.
  • Avec succès, le programme encourage les jeunes à participer à plus d’activités prosociales et à développer des attitudes favorables envers l’école et les études.
  • À moyen terme, il n’est toutefois pas possible de corroborer le fait que le programme a eu un effet significatif sur les attitudes positives des jeunes à l’égard des gangs, sur l’implication dans les activités de gangs, sur les expériences de victimisation ou sur la délinquance autorévélée.

Information sur les coûts

Le total des coûts du projet SORACOM divisé par le nombre de participants effectivement impliqués dans un processus WrapAround (N = 130) permet d’établir que 19 400 $ ont été engagés pour chaque jeune ayant traversé les quatre phases. Le total des coûts du projet SORACOM est de 2 421 038,79 $ (Lafortune et al., 2018, p. 82).

Références

Lafortune, D. et al. (2018). Rapport d’évaluation du projet « Solutions de rechange et acquisition de compétences pour les 12-24 ans ». Rapport d’évaluation final. Présenté au Centre national de prévention du crime, Sécurité publique Canada (rapport inédit).

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

La Maison des jeunes par la Grand’Porte

8649 24e Avenue, Suite 7

Montréal, Québec H2I 1M1

Téléphone : 514-721-1747

Courriel : info@grandeporte.org

Site Web : https://www.grandeporte.org/


Date d'inscription - 2018-03-12

  1. 1

    Pour plus de détails sur l’approche Wraparound, consulter la fiche descriptive de ce programme.

Date de modification :