Identity-Based Intervention: Preventing Criminal Gang Involvement of Youth from Immigrant Families

Brève description

Le programme Identity-Based Intervention: Preventing Criminal Gang Involvement of Youth from Immigrant Families vise à prévenir et/ou à réduire la participation des jeunes de familles d’immigrants au sein des gangs criminels. Ce programme, qui est fondé sur l’approche Wraparound,Footnote1 vise aussi à appuyer les partenaires en matière de prestation de service et les groupes communautaires afin de renforcer les compétences culturelles et assurer la coordination durable des services.

Le programme est axé sur le soutien scolaire, la mobilisation communautaire, la résolution de conflits, le counseling et le travail social, l’emploi, le leadership et le perfectionnement des jeunes, le mentorat et le tutorat, le counseling et la médiation entre pairs, la formation d’acquisition de compétences et l’apprentissage social et émotionnel.

Objectifs

Les objectifs principaux de l’Identity-Based Intervention sont les suivants :

  • aider les jeunes à acquérir une identité personnelle et une identité ethnique positive;
  • aider les jeunes à acquérir une identité canadienne positive;
  • prévenir et réduire la participation des jeunes de familles immigrantes au sein des gangs criminels.

Clientèle

La clientèle appropriée du Identity-Based Intervention englobe les jeunes âgés de 12 à 24 ans qui sont soit des immigrants de première génération (nés à l’extérieur du Canada) soit des Canadiens de deuxième génération (ceux dont au moins un des parents est né à l’extérieur du Canada).

Les participants sont aiguillés vers l’Identity-Based Intervention par les services de probation des jeunes, le service de police de Calgary, les organismes servant les immigrants, les écoles et des groupes communautaires ethnoculturels. Pour participer au programme, les jeunes doivent être actuellement affiliés à un gang ou à risque de le devenir. Les jeunes doivent aussi avoir décroché, avoir été expulsés de l’école ou être en contact avec des agents de probation juvénile ou des agents de police.

Composantes clés

L’Identity-Based Intervention est composée des éléments suivants :

  • intervention personnalisée : l’intervention personnalisée inclut une évaluation initiale, l’élaboration et l’application d’un plan d’intervention fondé sur les besoins et la coordination des services et des soutiens à l’intention des jeunes affiliés à un gang aiguillés vers le programme;
  • mentorat positif : tous les jeunes sont associés à des mentors pairs ou adultes de leur collectivité ethnique précise et de la collectivité générale. Les membres du personnel agissent à titre de coordonnateur du mentorat et travaillent en étroite collaboration avec les jeunes participants du programme;
  • soutien scolaire : l’intervention tire profit des ressources actuelles dans les écoles et la collectivité et comble les lacunes en matière de soutien pédagogique pour les jeunes. Les employés travaillent en collaboration avec les jeunes et leur famille pour évaluer les besoins en matière d’apprentissage des jeunes et établir des objectifs en matière d’éducation;
  • soutien à l’emploi et touchant les aptitudes à la vie quotidienne : l’intervention tire profit des services actuels et fournit un soutien supplémentaire pour combler les lacunes en matière de service. Les employés travaillent auprès des jeunes et d’un coach de vie pour évaluer l’employabilité des jeunes et établir des objectifs en matière d’emploi. Ils aiguillent aussi les jeunes vers les services et les ressources communautaires en place pour répondre à leurs besoins en matière d’emploi et leur permettre d’avoir accès à une formation en emploi et une formation sur les aptitudes à la vie quotidienne;
  • activités prosociales : les activités sont conçues pour aider les jeunes à s’éloigner des sources d’influence négatives dans leur vie et de se désengager de leurs pairs antisociaux, tout en les aidant à acquérir un sentiment d’appartenance à la collectivité et à acquérir une identité positive et un sentiment d’appartenance;
  • soutien lié au fonctionnement familial : cette composante de l’intervention reconnaît l’importance de la famille et d’un fonctionnement familial positif pour la vie et le bien-être des jeunes de familles immigrantes. Les employés aiguillent les jeunes et les familles vers des ressources familiales et leur fournissent un encadrement pour régler les problèmes liés au rôle de parent, à la communication et aux lacunes en matière d’acculturation des membres de la famille.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit posséder de solides compétences en matière d’extension, de planification des cas et de prestation de programme. Elle doit aussi se doter de politiques écrites au sujet de la compétence culturelle de façon à répondre aux besoins des jeunes des différentes origines ethnoculturelles qui participent au programme.
  • Partenariats : la réussite de  l’Identity-Based Intervention dépend de ses partenariats avec les Services de santé de l’Alberta, le Boys and Girls Club de Calgary, la Calgary Board of Education, l’arrondissement scolaire catholique de Calgary, les Calgary Family Services et d’autres organisations communautaires.
  • Formation et assistance technique : les employés doivent avoir suivi la formation sur l’approche Wraparound avant de pouvoir offrir l’Identity-Based Intervention aux jeunes. Les employés doivent aussi participer à des cours de formation liés aux interventions fondées sur l’identité, aux jeunes vulnérables et à la sûreté et à la sécurité.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada a versé un financement en vue de la mise en œuvre du Identity-Based Intervention à Calgary (Alberta) de 2013 à 2019. L’Identity-Based Intervention est mis en œuvre par la Faculté de travail social de l’Université de Calgary.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Sécurité publique Canada a financé une étude d’évaluation des résultats de l’Identity-Based Intervention, effectuée par Guyn Cooper Research Associates Ltd. en 2018. Pour évaluer le programme, les évaluateurs se sont servis d’un devis quasi-expérimental faisant appel à des mesures répétées; ils ont collecté les renseignements auprès des participants à leur admission au programme, puis après six, 12 et 18 mois de participation, le cas échéant, et six mois après la participation, dans la mesure du possible.

Afin de déterminer l’impact de l’Identity-Based Intervention sur les participants, on a comparé leurs résultats avec ceux de quatre groupes témoins. Les résultats de cette évaluation montrent ce qui suit :

  • Les jeunes qui ont achevé le programme affichaient des améliorations au Youth Questionnaire et à l’Inventaire du niveau de service / de la gestion des cas pour les jeunes (INSGCJ) dans plusieurs domaines de résultats à moyen terme, dont la colère/frustration, les attitudes envers le conflit, les attitudes délinquantes et le fonctionnement familial.
  • Une baisse importante de l’activité criminelle a été observée chez les participants au programme durant la période de suivi de six mois; ce changement était statistiquement significatif comparativement aux groupes témoins. Des 35 jeunes de l’échantillon qui ont achevé le programme, 34 avaient fait l’objet d’un suivi pendant assez longtemps pour être inclus dans l’analyse. De ces 34 jeunes, un seul (3 %) figurait dans le registre des accusations du Service de police de Calgary au cours de la période de suivi.

Information sur les coûts

Pour la période allant de 2013-2014 à 2018-2019, le coût par participant était de 47 894 $, et le coût par jeune ayant achevé le programme était de 87 779 $*.

*Pour toute la durée du projet pilote (2013-2018), le coût par jeune ayant achevé le programme s’élève à 177 891 $. Toutefois, ce n’est pas avant décembre 2016 que le premier jeune a achevé le programme, et seulement trois autres jeunes en ont fait autant en 2016. Afin d’obtenir une estimation plus réaliste de ce à quoi ressemblerait le coût par jeune ayant achevé le programme dans un programme établi de cette nature, on a examiné dans le rapport les exercices financiers 2016 2017 et 2017 2018, au cours desquels 33 clients ont achevé le programme. Le coût par jeune ayant achevé le programme se chiffrait à 87 779 $ pour ces deux périodes.

Références

Guyn Cooper Research Associates Ltd. (2018). Identity-based Wraparound Intervention (IBWI) Project Evaluation. Rapport d’évaluation final. Présenté à Sécurité publique Canada (rapport inédit).

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Université de Calgary, Faculté de travail social
2500 University Drive
Calgary, Alberta T2N 1N4
Téléphone : 403-220-5942
Courriel : socialwk@ucalgary.ca
Site Web : https://fsw.ucalgary.ca/


Date d'inscription - 2018-02-23

  1. 1

    Pour plus de détails sur l’approche Wraparound, consulter la fiche descriptive de ce programme.

Date de modification :