Gang Prevention Strategy (GPS)

Aperçu

Groupe d'âge : Adolescence (12-17); Jeune adulte (18-24)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Impliqués dans les gangs (et/ou à risque)

Sujet : Gangs et/ou activités criminelles associées

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire

Location : Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 1

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire

Brève description

Gang Prevention Strategy (GPS) est un programme de prévention des gangs visant à cerner les jeunes à risque de participer à des activités de gang et à leur fournir un traitement pour réduire leurs facteurs de risque et, au bout du compte, réduire leur risque de se joindre à un gang. Le programme était fondé sur l’approche WraparoundFootnote1 et était axé sur l’attribution aux jeunes à risque d’un « mentor » personnel, l’élaboration de plans d’intervention personnalisés, la prestation de counseling, l’enseignement d’aptitudes d’adaptation et la prestation d’une variété de solutions de rechange positives aux activités des gangs.

Objectifs

Les objectifs principaux de la GPS sont les suivants :

  • faire connaître davantage les conséquences de l’affiliation à un gang;
  • accroître la motivation à adopter des comportements prosociaux;
  • réduire les facteurs de risque qui contribuent à intéresser les jeunes aux activités des gangs.

Clientèle

La clientèle appropriée de la GPS englobe les jeunes âgés de 13 à 25 ans à risque d’être affiliés à un gang.

Les participants sont aiguillés par diverses organisations, un ensemble d’activités d’extension et le bouche à oreille. Dans le cadre des efforts de recrutement, il faut obtenir le soutien d’organisations partenaires et il faut miser sur les emplacements vers lesquels les jeunes se tournent pour répondre à leurs besoins de base comme des soupes populaires, des centres de jour et des refuges pour itinérants.

L’admissibilité au programme était déterminée à l’aide d’un jeu-questionnaire de découverte de soi (JQDS) réalisé auprès des participants potentiels.

Composantes clés

La GPS est fondée sur l’approche Wraparound. Elle est composée des éléments suivants :

  • la désignation d’un animateur pour chaque jeune, l’élaboration d’un plan de gestion de cas, une rencontre d’au moins une heure par mois avec l’animateur pendant les trois premiers mois et la participation, au moins une heure par semaine, à des activités du programme pendant une période déterminée de trois mois;
  • un certain nombre d’événements et de programmes/services sont offerts pour atténuer les facteurs de risque des jeunes, y compris des services alimentaires de pointe, des groupes de maîtrise de la colère, des excursions d’un jour, des ateliers de DJ, les vendredis freestyle, des soirées de filles, le programme Living Rock de soir, le programme Living Rock de fin de semaine, la Notre Dame Mental Health Clinic, des séances de réflexion, des activités sur la sécurité (boxe ou aïkido), le groupe « why try » et les équipes de travail.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit compter sur une équipe de gestion forte et stable et doit posséder de solides compétences d’extension, d’évaluation initiale et d’évaluation, de planification des cas, de prestation de programme et de suivi postérieur au programme.
  • Partenariats : les organisations devraient travailler en collaboration avec des organismes qui offrent des programmes d’intervention aux jeunes et qui s’attaquent aux facteurs de risque liés à la participation aux gangs. Le fait de travailler en collaboration avec d’autres organismes de première ligne aide les mentors de la GPS à promouvoir le programme, à recruter des jeunes à risque et à réaliser des activités.
  • Formation et assistance technique : les employés doivent avoir suivi la formation sur l’approche Wraparound.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : le logiciel devrait être en place avant le recrutement des jeunes aux fins de traitement afin de faciliter la gestion de cas, l’aiguillage, les évaluations et le suivi des clients. Les employés devraient recevoir une formation adéquate afin de pouvoir utiliser le logiciel, et ce, avant le lancement du programme.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada a versé un financement en vue de la mise en œuvre la GPS dans la collectivité à Hamilton (Ontario) de 2008 à 2011. La GPS a été mise en œuvre par les Living Rock Ministries, une organisation d’extension chrétienne sans but lucratif du centre-ville de Hamilton.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Dans le cadre de son financement avec Sécurité publique Canada, une étude d’évaluation des résultatsFootnote2 de la GPS a été réalisée de 2008 à 2011 par R. A. Malatest & Associates Ltd. La GPS a été évaluée sur une période de trois ans à l’aide d’une conception de mesure répétée utilisant un seul groupe et des comparaisons réalisées grâce à des sondages préalables, postérieurs et de suivi.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • la GPS a permis de réduire de façon importante l’affiliation à des gangs, les comportements délinquants et la dépendance à l’égard des sources illégales de revenus. De plus, les participants ont souvent noué des relations solides avec les animateurs et ont apporté des changements positifs dans leur vie;
  • les résultats de cette évaluation devraient toutefois être interprétés avec prudence. En l’absence d’un groupe témoin, il n’est pas possible d’attribuer les effets constatés à l’intervention fournie dans le cadre du programme.

Pour plus de détails, consulter la publication du Centre national de prévention du crime (2012).

Information sur les coûts

En 2011, il a été estimé que les coûts de réplication de la GPS s’élevaient 8 035 $ (CAD) par jeune participant (Malatest & Associates Ltd., 2012).

Références

Centre national de prévention du crime. (2012). Gang Prevention Strategy. Sommaire d’évaluation. Ottawa (Ontario) : Sécurité publique Canada. Disponible en ligne à : http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/gng-prvntn-strtgy/index-fr.aspx

R. A. Malatest & Associates Ltd. (2011). Gang Prevention Strategy (GPS) Program. Rapport d’évaluation final. Présenté au Centre national de prévention du crime, Sécurité publique Canada (rapport non-publié).

 

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Living Rock Ministries
30 rue Wilson
Hamilton, Ontario L8R 1C5
Téléphone : 905-528-7625
Site Web : http://www.livingrock.ca/


Date d'inscription - 2018-02-22

  1. 1

    Pour plus de détails sur l’approche Wraparound, consulter la fiche descriptive de ce programme.

  2. 2

    Sécurité publique Canada a également financé une étude d’évaluation des processus du programme. Pour plus de détails, communiquer avec la Division de la recherche, Sécurité publique Canada.

Date de modification :