Coping Power Program

Aperçu

Groupe d'âge : Petite enfance (0-6); Seconde enfance (7-11)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Aucune population desservie spécifique

Sujet : Comportements agressifs/violents; Comportements antisociaux/deviants; Consommation d'alcool et/ou de drogue

Milieu : Zone urbaine; École; Installation des services sociaux

Location : Ontario

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 1

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire

Brève description

Le programme Coping Power est un programme d’intervention à volets multiples ciblant les jeunes qui sont dans le processus de transition vers l’école secondaire. Le programme cible les distorsions cognitives chez les jeunes agressifs, qui entraînent des difficultés à interpréter les situations sociales et à régler les problèmes de façon efficace lors des situations difficiles.

Le programme est axé sur la thérapie cognitivo-comportementale, la résolution de conflits, le leadership et le perfectionnement des jeunes, les stratégies en milieu scolaire, la formation d’acquisition de compétences, l’apprentissage social et émotionnel, la mobilisation communautaire, la prévention de la toxicomanie et la formation parentale.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme Coping Power sont les suivants :

  • former les parents pour qu’ils acquièrent de bonnes compétences parentales leur permettant de réduire les comportements problématiques ((ainsi que la consommation de substances, s’il y a lieu);
  • réduire la tendance des parents à avoir recours à la discipline rude, aux compétences médiocres de surveillance et aux ordres ambigus;
  • cibler les aspects du développement des jeunes qui peuvent entraîner de futurs comportements antisociaux.

Clientèle

La clientèle appropriée du programme Coping Power englobe les enfants agressifs en processus de transition vers l’école secondaire, particulièrement les jeunes de la quatrième à la sixième année. L’âge des participants peut varier de 5 à 13 ans.

Les participants peuvent être aiguillés par des enseignants à l’école qui mettent en œuvre le programme Coping Power. Pour participer au programme, les enfants doivent avoir été cernés par leurs enseignants et leurs parents comme étant parmi les plus agressifs et les plus perturbateurs (dans les premiers 20 à 30 %). Les enfants peuvent aussi participer s’ils sont jugés à risque de toxicomanie ou de délinquance subséquente. Les parents de ces enfants (ou leurs soignants principaux) peuvent aussi participer au volet des parents du programme Coping Power.

Composantes clés

Le programme Coping Power se déroule sur de 15 à 18 mois. Les volets du programme sont les suivants :

  • volet pour les enfants : le volet pour les enfants du programme Coping Power consiste en 34 séances de groupe cognitivo-comportementales structurées (qui durent environ 50 minutes) et des séances individuelles régulières conçues pour avoir un impact positif sur les compétences organisationnelles et d’étude des enfants, leurs capacités de maîtrise de la colère, leurs capacités sociales, leurs capacités de résolution de problèmes et leurs capacités à résister à la pression des pairs. Ces séances leur permettent aussi de trouver des groupes de pairs positifs;
  • volet pour les parents : le volet pour les parents du programme Coping Power comporte 16 séances en groupe et des rencontres individuelles régulières visant à permettre aux parents d’acquérir et de renforcer des compétences liées à l’utilisation des félicitations et de l’attention positive, à l’établissement de règles et d’attentes claires, à la promotion des compétences d’étude des enfants, à l’utilisation de pratiques disciplinaires appropriées, à la gestion du stress parental, à la communication et à la résolution de problèmes en famille et au renforcement des compétences de résolution de problèmes que les enfants ont apprises durant le programme.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit s’assurer que des politiques écrites sont en place en ce qui concerne la prestation du programme et la participation des parents.
  • Partenariats : les organisations devraient aussi travailler en collaboration avec les conseils et les administrateurs et les enseignants des écoles afin de s’assurer que le programme est bien offert. La participation des parents est aussi importante afin que l’on puisse s’assurer que tous les volets du programme sont mis en œuvre.
  • Formation et assistance technique : la formation liée au programme Coping Power est réalisée en ateliers et dure habituellement de deux à trois jours. Le personnel offrant la formation sur le programme Coping Power offre aussi des possibilités de consultation deux fois par mois dans le cadre de téléconférences d’une heure une fois la formation initiale terminée.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : afin de bien gérer le programme Coping Power, les enseignants et les employés peuvent acheter les manuels suivants sur le programme : Coping Power: Child Group Facilitator’s Guide et Coping Power: Parent Group Facilitator’s Guide. Les animateurs peuvent aussi acheter le Coping Power: Child Group Workbook et le Coping Power: Parent Group Workbook.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: prometteur
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: prometteur (plus d’une étude)
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme Coping Power a été réalisé auprès d’enfants du primaire dans diverses écoles du conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth en Ontario (2012-2013).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Une étude d’évaluation des résultats du programme Coping Power a été réalisée en 2012-2013 par Salvin-Stewart et Lipman. Une conception quasi expérimentale a été utilisée pour évaluer l’efficacité du programme qui a été mis en œuvre dans quatre écoles primaires du conseil scolaire du district de Hamilton-Wentworth. Les participants devaient remplir un questionnaire sur les forces et les difficultés avant et après l’intervention. On a aussi réalisé 28 entrevues auprès du personnel d’enseignement ayant participé à l’administration du programme afin de cerner les aspects difficiles du programme.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • les notes des étudiants dans les cinq domaines du questionnaire sur les forces et les difficultés s’étaient améliorées après l’intervention. La diminution du résultat des étudiants en matière de changement pour l’ensemble des problèmes était significative (p < 0,05). Au niveau secondaire (n = 46), cependant, les évaluations du résultat des étudiants en matière de changement n’étaient significatives pour aucun des cinq domaines ni pour l’ensemble des problèmes, même si on notait une tendance significative en ce qui concerne la réduction autodéclarée des problèmes avec les pairs (p = 0,05). Ces constatations donnent à penser que l’intervention a réussi à réduire les problèmes comportementaux au niveau de l’école primaire, mais n’était pas aussi efficace au niveau secondaire.  

Pour plus de détails, consulter la publication de Salvin-Stewart et Lipman (2014).

Information sur les coûts

Le coût en dollars canadiens n’est pas connu. Blueprints for Healthy Youth Development (2015) a fourni un exemple de coût qui comprend 15 équipes de deux animateurs desservant chacun deux groupes de six paires parent-enfant (desservant un total de 180 paires parent-enfant). Dans ce cas, le coût total par paire parent-enfant serait de 556 $ (USD).

Références

Blueprints for Healthy Youth Development (2015). Coping Power - Program Information. Disponible en ligne à: http://www.blueprintsprograms.com/

Slavin-Stewart, C. et Lipman, E. (2014). Implementation factors related to student outcomes on the pilot of the Coping Power Program in a city school board. Education Practice and Innovation, 1(4), 10-29. Disponible en ligne à : http://scipublish.com/journals/EPI/papers/630.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Université de l’Alabama
Tuscaloosa, Alabama 35487
Téléphone : 205- 348-3535
Site Web : http://www.copingpower.com/Default.aspx


Date d'inscription - 2018-02-21

Date de modification :