Projet de prévention de la délinquance juvénile d’Abbotsford

Brève description

Le projet de prévention de la délinquance juvénile d’Abbotsford (PPDJA) est fondé sur l’approche WraparoundFootnote1 et vise à réduire les facteurs de risque et à accroître les facteurs de protection pour éloigner les jeunes de la criminalité/des gangs.

Le PPDJA est axé sur la consultation communautaire et la prévention du crime, les services d’extension et le mentorat, la formation et le soutien.


Objectifs

Les objectifs principaux du PPDJA sont les suivants :

  • accroître la capacité de la communauté sud-asiatique de prévenir le crime en passant à l’action lorsque des jeunes se rassemblent, ne vont pas à l’école ou se comportent de façon inappropriée;
  • régler immédiatement les problèmes des jeunes de la communauté sud-asiatique ou affiliés à des gangs de rue d’Abbotsford en ce qui concerne les gangs et la criminalité en facilitant la mise en œuvre de plans fondés sur l’approche Wraparound et de services personnalisés;
  • promouvoir des solutions de rechange au crime/aux gangs/à la vie dans la rue grâce à la formation et le soutien de mentors individuels fournis aux jeunes à risque de se joindre à un gang/de commettre des crimes ou qui veulent quitter un gang ou une vie de criminalité.

Clientèle

Le PPDJA travaille auprès de deux groupes distincts de jeunes d’Abbotsford (Colombie-Britannique) : jeunes de la rue, jeunes exploités sexuellement et jeunes sans-abri, susceptibles d'adhérer à un gang et de commettre des actes criminels et des jeunes d'origine sud-asiatique qui font partie d'un gang ou sont susceptibles d'y adhérer, qui ont adopté des comportements similaires à ceux des gangs ou sont susceptibles de le faire, ou qui se livrent à des activités criminelles ou sont susceptibles de s’y livrer.

Les jeunes participants sont identifiés grâce à un autoaiguillage ou à l’aiguillage de membres de la famille, de la police et/ou de membres de la collectivité.

Pour participer au programme, les jeunes doivent déjà être membres d’un gang et vouloir en sortir ou être à risque d’être affiliés à un gang ou de s’adonner à des activités criminelles. Les jeunes peuvent aussi être à risque de s’adonner à des activités de rue, l’exploitation sexuelle ou l’itinérance.

Composantes clés

Le PPDJA est composé des éléments suivants :

  • counseling lié à la toxicomanie, à la famille et/ou counseling individuel, comme la maîtrise de la colère et la résolution de conflits;
  • services de liaison offerts aux jeunes et à leur famille comme un soutien pour l’acquisition d’aptitudes à la vie quotidienne, la gestion de crise ou l’accompagnement des jeunes à des rendez-vous d’ordre juridique/médical;
  • le soutien à l’éducation (c.-à-d. un soutien pour faire des devoirs);
  • l’accès à des activités récréatives positives, comme des sports, des activités sportives ou un soutien religieux.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : le titulaire du poste d’animateur doit être capable de tisser des liens solides avec les jeunes en favorisant des relations fondées sur la confiance dans le cadre desquelles on ne porte pas de jugement. Les intervenants doivent aussi être extrêmement proactifs pour aider les jeunes à atteindre leurs objectifs.
  • Partenariats :  la réussite du PPDJA dépend de ses partenariats avec les services de police, les écoles, les services de santé, les centres de jeunes et d’autres organisations communautaires.
  • Formation et assistance technique : les employés doivent avoir suivi la formation sur l’approche Wraparound. Des cours de formation supplémentaires sont fournis durant la mise en œuvre du programme pour répondre aux besoins en matière de formation cernés par les employés et la direction du programme.
  • Outils d'évaluation des risques : les jeunes sont évalués à l’aide du Youth Level Service / Case Management Inventory (YLS/CMI) ainsi qu’un génogramme poussé des antécédents familiaux des trois dernières générations du jeune.
  • Documents et ressources : un système de gestion des cas informatisé, le Client Tracking System (CTS), est utilisé.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime, Sécurité publique Canada a fourni du financement pour mettre en œuvre le PPDJA dans la collectivité d’Abbotsford (Colombie-Britannique) de 2009 à 2014. Le PPDJA a été mis en œuvre par les services communautaires d’Abbotsford par l’intermédiaire du centre South Asian Community Resource Office (SACRO) et le programme Wrapping Abbotsford Youth with Support (WAYS) du Youth Resources Centre (YRC).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Dans le cadre de son financement avec Sécurité publique Canada, une étude d’évaluation des résultatsFootnote2 du programme PPDJA a été réalisée de 2009 à 2011 par R.A. Malatest & Associates Ltd. Les données recueillies proviennent d’entrevues, de notes de dossier et de rapports d’étape au moment de l’admission au programme. On a aussi obtenu des données durant un ou plusieurs suivis après 12 mois ou 18 mois ou plus. Il n’était pas possible d’obtenir des données pour un groupe témoin.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • connaissance accrue au sujet des gangs de jeunes des représentants des écoles et de la police et des partenaires communautaires;
  • les participants au programme ont affiché des améliorations dans bon nombre de domaines de risque cernés.

Pour plus de détails, consulter la publication du Centre national de prévention du crime (2013).

Information sur les coûts

Entre 2009 et 2011, le coût moyen par participant au programme PPDJA était d’environ 11 404,23 $ (CAD) (R.A. Malatest & Associates Ltd., 2011).

Références

Centre national de prévention du crime. (2013). Projet de prévention de la délinquance juvénile d’Abbotsford. Prévention du crime en action. Ottawa (Ontario) : Sécurité publique Canada. Disponible en ligne à: http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/bbtsfrd-yth-prvntn/index-fr.aspx

R.A. Malatest & Associates Ltd. (2011). An Evaluation of the Abbotsford Youth Crime Prevention and Surrey Anti-Gang Wraparound Projects. Rapport d’évaluation final. Présenté au Centre national de prévention du crime, Sécurité publique Canada (rapport non-publié).

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Abbotsford Community Services
2420 avenue Montrose
Abbotsford, Colombie-Britannique V2S 3S9
Téléphone: 604-859-7681
Courriel: mailto://info@abbotsfordcommunityservices.com
Site Web: http://www.abbotsfordcommunityservices.com/


Date d'inscription - 2018-02-19

  1. 1

    Pour plus de détails sur l’approche Wraparound, consulter la fiche descriptive de ce programme.

  2. 2

    Sécurité publique Canada a également financé une étude d’évaluation des processus du programme. Pour plus de détails, communiquer avec la Division de la recherche, Sécurité publique Canada.

Date de modification :