Integrated Case Management (ICM) Pilot Project

Aperçu

Groupe d'âge : Jeune adulte (18-24); Adulte (25-64); Aînés (65 ans et plus)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones

Sujet : Consommation d'alcool et/ou de drogue; Enjeux de criminalité impliquant des troubles de santé mentale ou d'autres troubles de santé

Milieu : Zone rurale/éloignée; Zone urbaine; Installation communautaire; Installation des services sociaux

Location : Territoires du Nord-Ouest

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : En cours

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire; Prévention du crime tertiaire

Brève description

Le projet pilote sur la gestion de cas intégrée (GCI) à Yellowknife, dans les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.), est une approche collaborative qui appuie la mise en œuvre réussie du Tribunal du mieux-être.Footnote1 Il adopte un modèle pluriministériel axé sur le client qui met l’accent sur les clients ayant des besoins complexes, notamment les clients à risque élevé qui ont des besoins liés à la santé mentale et aux dépendances. Il vise à créer, à favoriser et à appliquer une approche coordonnée, collaborative et pluriministérielle axée sur le client qui élimine les obstacles liés aux systèmes et les lacunes dans les services pour les personnes ayant des besoins complexes.

Administré par le ministère de la Justice, le projet pilote GCI est un programme interministériel dont les partenaires sont le ministère de la Santé et des Services sociaux, l’Administration des services de santé et des services sociaux des T.N.-O. (région de Yellowknife), le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation et la société de logement des T.N.-O. Ces partenaires forment le Groupe de travail sur la gestion de cas intégrée, qui se réunit tous les mois pour superviser l’orientation du programme, ce qui comprend des discussions sur les obstacles liés aux systèmes relevés dans la prestation des services dans le cadre des programmes sociaux mis en place par le gouvernement des T.N.-O.

Le programme est actuellement offert aux résidents de Yellowknife, de N’Dilo et de Dettah, dans les T.N.-O.

Objectifs

Les objectifs principaux du projet pilote GCI sont les suivants :

  • assurer une prestation de services, une gestion et une collaboration interministérielle solides et intégrées;
  • encourager la collaboration en vue de recenser les lacunes ainsi que les obstacles liés aux services et d’y remédier;
  • offrir des services axés sur le client et respectueux de la culture qui aident à répondre aux besoins uniques des clients.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le projet pilote GCI englobe les personnes à risque élevé qui ont au moins deux besoins complexes comme un trouble mental ou une dépendance, qui vivent à Yellowknife, à Dettah ou à N’Dilo et qui ont besoin de soutiens différents des services déjà offerts. Les clients se heurtent habituellement à des obstacles lorsqu’il s’agit d’obtenir les services dont ils ont besoin auprès d’au moins deux des ministères participants.

Avant qu’un participant potentiel soit admis au programme, un gestionnaire de cas GCI détermine s’il est admissible et s’il convient au programme. Ces gestionnaires de cas travaillent avec les clients afin d’accéder à des services axés sur le client et à des plans de service personnalisés conjointement avec le Groupe de travail sur la gestion de cas intégrée, qui se compose de représentants de tous les partenaires.

Composantes clés

La durée des programmes mis en œuvre dans le cadre du projet pilote GCI varie en fonction des besoins complexes du client et des services qui lui sont assurés. Les composantes du projet pilote sont les suivantes :

  • simplifier la prestation de services pour les personnes ayant des besoins complexes par la navigation des systèmes;
  • recenser les lacunes et les obstacles liés aux politiques et à la prestation de services grâce à une communication et à une collaboration améliorées;
  • assurer les services par la planification intégrée, pendant que le personnel du projet pilote aide à dresser un plan de service personnalisé holistique et axé sur les forces qui met l’accent sur le participant.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : Les gestionnaires de cas GCI réalisent des évaluations des clients, dressent des plans de service personnalisés, naviguent les systèmes de services, servent de point de contact fixe pour les clients et intègrent les éléments essentiels des organismes chargés des évaluations. Ils garantissent aussi la responsabilité et travaillent avec les communautés et les fournisseurs de services afin que l’accent soit mis sur les besoins individuels ainsi que sur les occasions et l’innovation. Des programmes locaux doivent être disponibles pour répondre aux besoins uniques des clients.
  • Partenariats : Le projet pilote GCI dépend de la collaboration interministérielle pour être mis en œuvre efficacement. Dans les T.N.-O., il est dirigé par le ministère de la Justice en partenariat avec le ministère de l’Éducation, de la Culture et de la Formation, le ministère de la Santé et des Services sociaux, l’Administration des services de santé et des services sociaux pour la région de Yellowknife et la société de logement des T.N.-O.
  • Formation et assistance technique : Les gestionnaires de cas GCI doivent habituellement détenir un diplôme dans un domaine des sciences sociales et posséder une année d’expérience de la gestion de cas selon la méthode actuelle dans le domaine des services correctionnels et/ou des services sociaux. Tous les programmes et services vers lesquels les participants sont dirigés sont mis en œuvre par des professionnels qualifiés dans leur propre domaine qui ont reçu de la formation et acquis de l’expérience propres à ces services.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le gouvernement des T.N.-O. met en œuvre le projet pilote GCI dans les T.N.-O. depuis octobre 2015.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Le projet pilote GCI dans les T.N.-O. a été sélectionné pour une évaluation des processus et des résultats qui sera réalisée par le ministère de la Justice du Canada. Cette évaluation est actuellement en cours, mais les résultats ne sont pas disponibles pour l’instant.

Information sur les coûts

Aucune information disponible.

Références

Aucune référence canadienne disponible en ce moment.

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Ministère de la Justice
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
4903, 49e Rue
Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)  X1A 2N4
Téléphone : 867-767-9256, poste 82082
Courriel : sue_glowach@gov.nt.ca
Site Web : http://www.gov.nt.ca/


Date d'inscription - 2018-02-23

  1. 1

    Pour plus de détails sur le Tribunal du mieux-être, consulter la fiche descriptive de ce programme.

Date de modification :