2nd Floor Women’s Recovery Centre

Aperçu

Groupe d'âge : Jeune adulte (18-24); Adulte (25-64)

Genre : Femme seulement

Population desservie : Individus souffrant du TSAF

Sujet : Consommation d'alcool et/ou de drogue; Enjeux de criminalité impliquant des troubles de santé mentale ou d'autres troubles de santé

Milieu : Zone urbaine; Installation des services sociaux

Location : Alberta

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 0

Continuum d'intervention : Prévention du crime tertiaire

Brève description

Le 2nd Floor Women’s Recovery Centre, exploité par le Lakeland Centre for FASD, est un centre de traitement des dépendances résidentiel situé à Cold Lake qui s’adresse aux femmes qui sont enceintes ou susceptibles de le devenir, et qui éprouvent des problèmes de toxicomanie ou de dépendance. Les femmes admises au 2nd Floor Women’s Treatment Centre peuvent y rester pendant un maximum de six mois. Elles y reçoivent un traitement pour leur dépendance, des soins médicaux ainsi qu’une formation axée sur les compétences et l’emploi, en plus de bénéficier de diverses interventions propres à leur situation, de façon à ce qu’elles puissent vivre leur grossesse en sécurité et prendre de bonnes décisions à l’avenir. Les femmes traitées au Centre peuvent venir de n’importe où dans la province et disposent d’un appui après le traitement puisqu’elles sont aiguillées vers des fournisseurs de services dans leur propre communauté.

Objectifs

Les objectifs principaux du 2nd Floor Women’s Recovery Centre sont les suivants :

  • aider les femmes à avoir des enfants en santé;
  • réduire le nombre d’enfants atteints de l’ETCAF à la naissance;
  • enseigner aux femmes les compétences de vie nécessaires pour rester sobres;
  • habiliter les femmes à vivre sans consommer de substances;
  • fournir aux gouvernements et aux bailleurs de fonds des renseignements clés quant aux meilleurs moyens d’aider ces femmes dont la situation est complexe;
  • réduire les démêlés des femmes avec le système de justice.

Clientèle

La clientèle appropriée pour le 2nd Floor Women’s Recovery Centre sont les femmes qui sont enceintes ou susceptibles de le devenir, et qui éprouvent des problèmes de toxicomanie ou de dépendance. Les femmes qui sont admises au 2nd Floor Women’s Recovery Centre sont mieux en mesure de gérer leurs dépendances : elles bénéficient d’un soutien constant qui permet de réduire l’itinérance et l’ETCAF à la naissance, et en viendront à moins dépendre des services de soins de santé et de traitement des dépendances à court et à long terme.

Composantes clés

Le 2nd Floor Women’s Recovery Centre est un programme de traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie résidentiel unique pour les femmes qui s’adresse particulièrement aux femmes enceintes. Le programme est structuré comme suit :

  • les clientes sont dirigées vers le Centre de partout dans la province mais doivent avoir suivi une cure de désintoxication avant leur arrivée;
  • les femmes suivent le programme pour un maximum de six mois, pendant lesquels elles reçoivent un traitement de leur dépendance, des soins médicaux ainsi qu’une formation axée sur les compétences et l’emploi, en plus de bénéficier de diverses interventions propres à leur situation, de façon à ce qu’elles puissent vivre leur grossesse en sécurité et prendre de meilleures décisions à l’avenir;
  • le programme prend appui sur quatre éléments qui correspondent à des enseignements autochtones, soit l’appartenance, la maîtrise, l’indépendance et la générosité;
  • après avoir terminé le programme, les clientes disposent d’un appui après le traitement puisqu’elles sont aiguillées vers des fournisseurs de services dans leur propre communauté.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : le Centre assure des services axés sur le client et offre un ensemble de traitements aux clientes, lesquels reposent sur l’emploi d’un personnel de sexe féminin, des approches peu confrontationnelles, la reconnaissance du fait que les traumatismes contribuent à causer et à perpétuer la toxicomanie, et la reconnaissance de l’importance du rapprochement et du contexte interpersonnel.
  • Partenariats : Information limitée sur ce sujet.
  • Formation et assistance technique : Information limitée sur ce sujet.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : Information limitée sur ce sujet.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: Ne s'applique pas.
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le nom « 2nd Floor » (2e étage) vient du fait que le Centre est situé au deuxième étage des bureaux principaux du Lakeland Centre for FASD à Cold Lake, en Alberta, et fait partie de son éventail complet de services aux personnes potentiellement touchées par l’ETCAF. L’âge moyen des clientes était de 25 ans. Le Lakeland Centre for FASD a traité 39 femmes, dont 19 ont trouvé un logement sécuritaire après le traitement, cinq ont respecté jusqu’au bout les conditions d’ordonnances juridiques en suspens, et six ont été capables d’éviter l’incarcération.

Le Lakeland Centre for FASD a obtenu des fonds du gouvernement de l’Alberta, dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund, de 2011 à 2014.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Aucune information disponible.

Information sur les coûts

On a évalué le rendement social du capital investi en ce qui concerne le 2nd Floor Women’s Recovery Centre. Voici les conclusions de cette étude :

  • le ratio du Centre est de 2,24:1, ce qui montre que chaque dollar investi dans le programme a permis de créer une valeur sociale de 2,24 $ en moyenne;
  • cette valeur découle d’une réduction du coût de l’itinérance, des soins permanents des enfants atteints de l’ETCAF à la naissance, des démêlés avec le système de justice, des maladies chroniques non diagnostiquées et non traitées, ainsi que des complications pendant la grossesse et la naissance.

Références

Alberta Community Crime Prevention Organizations. (2015). Social Return on Investment (SROI) Case Study: 2nd Floor Women’s Recovery Centre. Bénéficiaire de financement du gouvernement de l’Alberta dans le cadre du Safe Communities Innovation Fund. Disponible en ligne à (en anglais seulement) : https://open.alberta.ca/publications/safe-communities-innovation-fund-pilot-project-executive-summaries

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Lakeland Fetal Alcohol Spectrum Disorder Society
Audrey McFarlane
Téléphone : 780-594-9905
Courriel : mailto://AMcFarlane@lcfasd.com


Date d'inscription - 2018-02-19

Date de modification :