Programme DIRE au primaire

Aperçu

Groupe d'âge : Seconde enfance (7-11)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Autochtones

Sujet : Intimidation/cyberintimidation

Milieu : Zone rurale/éloignée; Zone urbaine; École; Installation communautaire

Location : Colombie-Britannique

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 2

Continuum d'intervention : Prévention du crime primaire

Brève description

Le programme DIRE au primaire (WITS Primary Program) est une intervention communautaire englobant les écoles qui réunit des écoles, des familles, des enfants et des collectivités pour prévenir l’intimidation et la victimisation par les pairs. L’acronyme DIRE, - qui correspond à « Demander de l’aide, Ignorer, Reculer et En parler » - procure un langage commun pour que les jeunes et les adultes puissent discuter de la victimisation par les pairs et y réagir.

Le programme est axé sur la résolution de conflits, le leadership et le perfectionnement des jeunes, la formation parentale, les stratégies en milieu scolaire, la formation d’acquisition de compétences et l’apprentissage social et émotionnel.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme DIRE au primaire sont les suivants :

  • favoriser des collectivités proactives en ce qui a trait à la prévention de la victimisation par les pairs;
  • créer un environnement plus sécuritaire et plus heureux où les enfants peuvent apprendre et croître.

Clientèle

La clientèle appropriée du programme DIRE au primaire englobe les jeunes âgés de 6 à 12 ans qui sont à risque de faire des choix dangereux dans le cadre de conflits avec des pairs. Les participants sont aiguillés vers le programme DIRE au primaire par des enseignants, des administrateurs d’école et des parents.

Pour participer au programme, le jeune doit fréquenté une école dans laquelle le programme DIRE au primaire est mis en œuvre.

Le programme DIRE a également été mis en œuvre auprès des communautés Autochtones.

Composantes clés

Le programme DIRE au primaire est composé des éléments suivants :

  • programme de liaison avec la police : au début de l’année, tous les élèves de la maternelle à la troisième année de l’école sont « délégués » en tant qu’agents de liaison de la police à l’école. Ils doivent aider à garder leur école sécuritaire et aider les autres enfants;
  • plans de leçon DIRE : ces plans de leçon sont fondés sur des livres pour enfants populaires qui racontent l’histoire de personnages confrontés à des conflits dans diverses situations. Les plans de leçon contiennent des activités qui permettent d’accroître la compréhension qu’ont les étudiants des personnages, de la façon dont ils utilisent la méthode DIRE et de la façon dont ils auraient pu mieux utiliser la méthode DIRE;
  • DIRE à la maison : un morse en peluche (appelé Witsup), des livres d’activités, des signets, des crayons, des stylos et un dépliant DIRE pour les frères et sœurs ont été élaborés pour renforcer les messages du programme DIRE au primaire à la maison.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit mobiliser les parents afin qu’ils participent aux activités du programme DIRE à la maison de façon à ce que le message décrit dans le cadre du programme soit renforcé à l’extérieur de la salle de classe.
  • Partenariats : la réussite du programme DIRE au primaire dépend de ses partenariats avec les écoles, les conseils scolaires, les enseignants et les parents.
  • Formation et assistance technique : les enseignants doivent suivre un programme d’accréditation des enseignants lié au programme DIRE avant de pouvoir l’offrir.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : les animateurs devraient consulter le manuel de ressources du programme DIRE, les ressources média audio et littéraires, les plans de leçon et les activités pour les enfants fournis sur le site Web du programme DIRE au primaire.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: prometteur
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: Ne s'applique pas.
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Le programme DIRE au primaire a été mis en œuvre dans diverses écoles de l’ouest du Canada (2006-2008) (2012), particulièrement en Colombie Britannique (2000-2002).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Étude 1

Une étude d’évaluation des résultats du programme DIRE au primaire a été complétée en 2000-2002 par Leadbeater et coll. Une étude longitudinale quasi expérimentale a été réalisée pour évaluer le programme DIRE au primaire afin qu’on puisse faire des comparaisons entre le groupe du programme DIRE et un groupe témoin.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • les enfants qui affichaient des niveaux de problèmes comportementaux plus élevés (p < 0,10) et ceux dans les salles de classe de première année qui affichaient des taux de problèmes comportementaux plus élevés (p < 0,05) ont déclaré des taux de victimisation physique plus élevés;
  • pour ce qui est de la victimisation relationnelle, l’interaction entre les différents niveaux de problèmes émotionnels et les niveaux de compétence sociale en classe étaient aussi importants (p < 0,05). La victimisation physique a aussi augmenté, puis diminué dans les écoles qui ont participé au programme et où la clientèle est très pauvre, mais avait augmenté et est restée stable dans les écoles très pauvres du groupe témoin.

Pour plus de détails, consulter la publication de Leadbeater et coll. (2003).

Étude 2

Une étude d’évaluation des résultats du programme DIRE au primaire a été complétée en 2006-2008 par Leadbeater et Sukhawathanakul. Une conception quasi expérimentale a été utilisée pour comparer les écoles dans lesquelles des programmes DIRE étaient bien en place et des écoles témoins, à l’aide de trois vagues de données.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :  

  • un participant moyen a déclaré une diminution de 0,22 (10 %) de victimisation physique par année supplémentaire comparativement à l’évaluation initiale, une réduction, comparativement à une évaluation initiale moyenne, de la victimisation physique de 2,19 à une évaluation de 1,97 de l’évaluation initiale au T2, et de 1,97 à 1,86 du T2 au T3;
  • à la fin de la troisième année, les niveaux moyens de victimisation physique avaient reculé de 15 %. Les taux moyens de victimisation relationnelle avaient aussi diminué au fil du temps. Plus précisément, le participant moyen avait déclaré une diminution de 0,23 (10 %) de sa victimisation relationnelle par année supplémentaire, de sorte que, à la fin de la troisième année, le niveau de victimisation relationnelle avait diminué de 15 %.

Pour plus de détails, consulter la publication de Leadbeater et Sukhawathanakul (2011).

Information sur les coûts

Aucune information disponible.

Références

Leadbeater, B., Hoglund, W. et Woods, T. (2003). Changing contexts? The effects of a primary prevention program on classroom levels of peer relational and physical victimization. Journal of Community Psychology, 31, 397–418. Disponible en ligne à : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/jcop.10057/abstract  

Leadbeater, B. et Sukhawathanakul, P. (2011). Multicomponent programs for reducing peer victimization in early elementary school: A longitudinal evaluation of the WITS Primary Program. Journal of Community Psychology, 39(5), 606–620. Disponible en ligne à : http://www.witsprogram.ca/pdfs/schools/research-evaluation/changing-the-contexts-of-early-elementary-school.pdf

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Programme DIRE
Téléphone : 1-855-858-8766
Courriel : wits@uvic.ca
Site Web : http://www.witsprogram.ca/


Date d'inscription - 2018-03-14

Date de modification :