Thérapie multisystémique (MST)

Aperçu

Groupe d'âge : Adolescence (12-17)

Genre : Mixte (femme et homme)

Population desservie : Jeunes en contact avec les responsables de l’application de la loi (et/ou à risque); Placés en dehors du foyer

Sujet : Comportements agressifs/violents; Comportements antisociaux/deviants; Difficultés scolaires

Milieu : Zone urbaine; Installation communautaire; Installation des services sociaux; Résidentiel/maison

Location : Ontario; Québec

Nombre d’études canadiennes complétées d’évaluation des résultats : 2

Continuum d'intervention : Prévention du crime secondaire

Brève description

Le programme Thérapie multisystémique (Multisystemic Therapy  - MST) est une intervention familiale et communautaire intensive réalisée auprès des familles dans les milieux où se manifestent les problèmes de comportement (la maison, l'école ou la collectivité), plutôt qu'auprès des jeunes placés à l’extérieur de leur famille dans un centre de détention ou un autre établissement résidentiel. Le programme cible l’écologie sociale des jeunes à risque, la mobilisation du jeune et de sa famille afin de réduire les facteurs de risque et d’accroître les facteurs de protection en ce qui a trait aux relations, aux pairs, à l’école et à la collectivité.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme MST sont les suivants :

  • réduire l’incidence de comportements antisociaux (violence et délinquance) et d’autres problèmes cliniques et améliorer le rendement à l’école/ l’assiduité scolaire;
  • améliorer les aptitudes des parents en matière de discipline, et les relations familiales;
  • mettre en place, pour le jeune, un réseau de soutien se composant de la famille élargie, des voisins et des amis.

Clientèle

La clientèle appropriée du programme MST englobe les jeunes de 12 à 17 ans qui présentent des risques de placement à l’extérieur du foyer familial en raison de leurs comportements violents ou délinquants, qui éprouvent des difficultés scolaires, ont été expulsés ou ont abandonné l’école, qui connaissent des problèmes de consommation de substances (dans le contexte des autres facteurs de risque présents) ou qui ont des démêlés avec le système de justice pour les adolescents.

Les participants éventuels sont aiguillés principalement par les écoles, les services d’aide à l’enfance et d’autres organisations qui viennent en aide aux jeunes. Les renvois inappropriés au programme MST incluent les jeunes aiguillés principalement en raison de comportements d’ordre psychiatrique (p. ex. comportement activement suicidaire, meurtrier ou psychotique), les jeunes aiguillés principalement en raison d’infraction sexuelle (en l’absence d’autres comportements antisociaux/délinquants) et les jeunes ayant des troubles envahissants du développement.

Composantes clés

Le programme MST est une intervention intensive à court terme d’une durée de trois à cinq mois, qui comprend environ 60 heures d’intervention individualisée pour chacun des jeunes participants.

Un plan de traitement est conçu avec les membres de la famille. Les thérapeutes du programme MST travaillent de près avec la famille des jeunes afin de créer un réseau de soutien durable, réaliste et en mesure de s’adapter aux changements qui surviendront durant le programme et de concevoir les stratégies pour favoriser et suivre la réussite des participants à la maison, à l’école et dans la collectivité. Les séances ont lieu au moins deux fois par semaine dans l’environnement naturel des jeunes, c’est-à-dire généralement dans le foyer familial.

Le programme MST s’appuie sur neuf principes différents qui constituent les éléments centraux du programme. Les principes sont les suivants :

  • principe 1: détermination de la relation
  • principe 2: thérapie positive et axée sur les forces 
  • principe 3: responsabilité accrue
  • principe 4: interventions bien définies, axées sur le présent et tournées vers l'action
  • principe 5: séquences de comportement ciblées
  • principe 6: interventions appropriées sur le plan du développement
  • principe 7: effort continu
  • principe 8: évaluation et responsabilisation
  • principe 9: généralisation

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : en plus de connaître les genres de thérapies utilisées dans le cadre du programme MST et d’accepter d’embaucher le type de thérapeutes exigés par le programme, l’organisation dirigeante doit avoir fait ses preuves en ce qui a trait à la tenue de dossiers, au fait de compter sur du personnel qui connaît des questions comme la confidentialité et la création de relations avec les ressources communautaires officielles qui appuient la prestation de services de santé mentale communautaires. L’organisation dirigeante doit conclure un accord d’autorisation lié au programme MST avec MST Services Inc.
  • Partenariats : l’élaboration d’un programme MST est un processus qui exige une importante collaboration avec la collectivité et qui prend souvent jusqu’à 12 mois à réaliser.
  • Formation et assistance technique : des services de formation et de consultation sont fournis aux sites de programme MST accrédités par MST Services Inc.
  • Outils d'évaluation des risques : l’outil d’évaluation est la Child and Adolescent Assessment Scale (CAFAS).
  • Documents et ressources : le programme MST doit être assorti d’un système sur appel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour offrir des services lorsque ceux-ci sont nécessaires et intervenir en cas de crise. MST Services Inc. a créé la Program Development Method (PDM) pour faciliter la mise en œuvre du programme MST. Les deux manuels de traitement peuvent être achetés. Tous les autres documents liés au programme MST sont fournis aux sites du programme MST accrédités.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: modèle
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: efficace (plus d’une étude)
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: 2,9 - 3,2
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

Les organisations suivantes ont été soutenues dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime de Sécurité publique Canada pour mettre en œuvre le programme MST :

  • Projet Gangbusters Multisystemic Therapy (MST) (Agincourt Community Services Association) (Ontario) (2009-2014) (évaluation des résultats complétée; voir l’étude #2)
  • Youth Connections MST Program (Société John Howard de Durham) (Ontario) (2011-2014) (seulement une évaluation des processus complétée)

De plus, d’autres organisations de l’Ontario possèdent actuellement une licence complète liée au programme MST; il s’agit par exemples de l’Associated Youth Services of Peel, Children’s Mental Health of Leeds et Grenville, Kinark Child and Family Services et le Bureau des services à la jeunesse d’Ottawa.

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Étude 1

Une étude d’évaluation des résultats multisites du programme MST a été réalisée de 1997 à 2001 par Leschied et Cunningham (2002). Un essai randomisé de contrôle du programme MST a été réalisé dans quatre collectivités du sud de l’Ontario (London, Mississauga, le comté de Simcoe et Ottawa).

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • on n’a cerné aucun effet du traitement offert dans le cadre du programme sur le comportement délinquant. Les résultats finaux de l’étude canadienne n’ont montré aucune différence statistiquement significative entre les participants et les non-participants au programme en ce qui concerne les principaux impacts relatifs au système de justice pénale, comme le nombre de déclarations de culpabilité et de jours de détention;
  • cela signifie qu’on peut tirer quatre conclusions potentielles : l’effet du programme MST en Ontario est trop petit pour être détecté statistiquement grâce à un échantillon de 409 personnes, ou le programme MST n’a pas d’effets supérieurs à ceux des services habituellement offerts en Ontario ou encore ni le programme MST ni les services habituellement offerts en Ontario n’étaient efficaces lorsque les déclarations de culpabilité sont la variable dépendante, ou le programme MST pourrait être efficace au Canada dans d’autres conditions de mise en œuvre, auprès d’une clientèle différente, en utilisant des mesures des résultats différentes et/ou comparé à d’autres services.

Pour plus de détails, consulter la publication de Leschied & Cunningham (2002).

Étude 2

Dans le cadre de son financement avec Sécurité publique Canada, une étude d’évaluation des résultatsFootnote1 du programme MST a été effectuée de 2009 à 2014 par Harry Cummings et Associates Inc. Au départ, les impacts du programme devaient être évalués à l’aide d’une conception « d’intervention différée » dans le cadre duquel les participants au programme à Scarborough (Ontario) seraient comparés à un groupe admissible de jeunes attendant de recevoir des services du projet MST. En raison de défis imprévus, les jeunes qui n’ont pas terminé le programme ont servi de groupe de référence.  

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • plus de 80 % des 48 personnes qui ont terminé le programme ont affiché une diminution de 20 points ou plus sur la Child and Adolescent Functional Assessment Scale (CAFAS) entre l’évaluation initiale et l’évaluation à la fin de l’intervention, ce qui est considéré comme étant une amélioration significative sur le plan clinique. Pour ce qui est des 9 jeunes ayant quitté le programme, environ 33 % d’entre eux ont affiché une diminution semblable des points à la CAFAS;
  • trois mois après le début de l’intervention, un plus grand nombre de jeunes qui ont terminé le programme que de jeunes l’ayant quitté vivaient à la maison, fréquentaient l’école, suivaient une formation professionnelle ou travaillaient 20 heures par semaine ou plus et n’avaient pas été arrêtés relativement à une infraction commise durant leur participation au programme MST;
  • à la fin de l’intervention, 75 % des jeunes qui ont terminé le programme fréquentaient des pairs prosociaux et s’adonnaient à des activités prosociales, comparativement à 29 % des jeunes ayant quitté le programme.

Pour plus de détails, consulter les publications du Centre national de prévention du crime (2013, 2015). 

Information sur les coûts

En 2014, l’étude par Harry Cummings and Associates Inc. a révélé que le coût moyen de traitement par jeune participant au programme MST était de 22 973 $ (CAD) pour les jeunes acceptés au programme et de 31 297 $ (CAD) pour les jeunes l’ayant terminé.

En 2002, Leschied et Cunningham ont fait une analyse coût-bénéfice du programme MST. A cette période, MST était offert en Ontario dans quatre communautés: London, Mississauga, Ottawa et le comté de Simcoe. Dans les quatre sites, et en examinant seulement les coûts de garde (ouvert et fermé), l’analyse économique a révélé qu’à 6 mois, il y avait une économie de 787 $ (CAD) par jeune entre le groupe ayant reçu le traitement versus ceux ayant reçus les services habituels, ceci sans prendre en considération le coût de l'intervention. À 12 mois, les économies nettes ont augmenté à 3423 $ (CAD) par jeune, et à 24 mois, à 3118 $ (CAD). Cependant, l'intervention elle-même coûte au moins 6000 $ (CAD), ce qui signifie que dans la majorité du temps, la valeur nette était négative (Leschied & Cunningham, 2002).

Références

Harry Cummings and Associates Inc. (2014). Evaluation of the Multisystemic Therapy Program, Toronto, Ontario. Rapport d’évaluation final. Présenté au Centre national de prévention du crime, Sécurité publique Canada (rapport non-publié).

Leschied, A. & Cunningham, A. (2002). Seeking Effective Interventions for Serious Young Offenders: Interim Results of a Four-Year Randomized Study of Multisystemic Therapy in Ontario, Canada. London (Ontario) : Centre for Children and Families in the Justice System. Disponible en ligne à : http://www.lfcc.on.ca/seeking.html

Centre national de prévention du crime. (2013). Résultats du programme Thérapie multisystémique. Sommaire d’évaluation. Ottawa (Ontario) : Sécurité publique Canada. Disponible en ligne à : http://www.publicsafety.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/rslts-mltsystmc-thrpy-prgrm/rslts-mltsystmc-thrpy-prgrm-fra.pdf

Centre national de prévention du crime. (2015). Résultats du programme Thérapie multisystémique. Sommaire d’évaluation. Ottawa (Ontario) : Sécurité publique Canada. Disponible en ligne à :  http://www.securitepublique.gc.ca/cnt/rsrcs/pblctns/fnl-mltsystmc-thrpy-prgrm/index-fr.aspx 

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

MST Services Inc.
710 boulevard J. Dodds, Suite 200
Mount Pleasant, Caroline du Sud 29464
Téléphone : 843-856-8226
Courriel : info@mstservices.com
Site Web : www.mstservices.com  


Date d'inscription - 2018-02-28

  1. 1

    Sécurité publique Canada a également financé une étude d’évaluation des processus du programme. Pour plus de détails, communiquer avec la Division de la recherche, Sécurité publique Canada.

Date de modification :