Le Quatrième R : Stratégies pour de saines relations entre les jeunes

Brève description

Le Quatrième R : Stratégies pour de saines relations entre les jeunes (Quatrième R) (Fourth ‘R’: Strategies for Healthy Youth Relationships) est un programme interactif en classe visant à réduire la violence dans les fréquentations des jeunes en abordant les thèmes de la violence chez les jeunes et de l’intimidation, des comportements sexuels non protégés et de la toxicomanie.

Le programme s’appuie sur une stratégie axée sur les jeunes adaptée sur le plan sexuel et visant la réduction des préjudices qui intègre des connaissances, des compétences positives en matière de relations et la prise de décisions concernant ces questions et les enjeux connexes.

Objectifs

Les objectifs principaux du programme le Quatrième R sont les suivants :

  • réduire trois comportements à risque interreliés à l’adolescence, en particulier la violence (intimidation, violence entre pairs et dans les fréquentations), la toxicomanie et les rapports sexuels non protégés.

Clientèle

La clientèle appropriée de la version originale du programme le Quatrième R englobe tous les étudiants de neuvième ou de dixième année (filles et garçons âgés de 14 à 16 ans). Plusieurs adaptations ont maintenant été réalisées, et le programme a été élargi à d’autres niveaux et domaines (p. ex. programme Le Quatrième R en anglais pour les élèves de dixième année). Plusieurs adaptations ont aussi été élaborées pour des groupes de jeunes précis comme les jeunes autochtones, compte tenu de leur appartenance à des sous-groupes précis ou à leur environnement et qui ont des besoins distincts auxquels on ne peut répondre avec une approche universelle. Ces adaptations incluent une version pouvant être utilisée dans un contexte éducatif alternatif, une version pour Autochtones et une version conforme aux attentes des écoles catholiques de l’Ontario.

Composantes clés

L’intervention individuelle au niveau des étudiants consiste en 21 leçons intégrées dans les exigences du programme de santé et d’éducation physique offert dans des classes où il y a ségrégation entre les sexes.Footnote1 Les 21 leçons se composent de 3 unités de 75 minutes en classe. Les trois unités portent sur les sujets suivants :

  • unité 1 : sécurité personnelle et prévention des blessures
  • unité 2 : grandir en santé et bonnes habitudes sexuelles
  • unité 3 : consommation abusive d’alcool et d’autres drogues

Plutôt que d’aborder ces sujets séparément, on intègre le thème sous-jacent des aptitudes relationnelles saines et non violentes dans les unités pour augmenter les possibilités de généralisation des situations et des comportements à risque. Des plans de leçon détaillés, des ressources vidéo, des exercices de jeux de rôles, des rubriques et des documents à distribuer sont fournis pour toutes les leçons. Les composantes au niveau de l’école incluent des formations supplémentaires pour les enseignants sur la violence dans les fréquentations et les relations saines, de l’information pour les parents et des « comités sécurité à l’école » dirigés par des étudiants.

Information sur la mise en oeuvre

Certains des éléments essentiels pour la mise en œuvre de ce programme ou de cette initiative comprennent :

  • Exigences organisationnelles : l’organisation dirigeante doit bénéficier d’une relation solide et stable avec les écoles locales et les conseils scolaires.
  • Partenariats : les organisations doivent travailler en collaboration avec les écoles et les conseils scolaires, les comités consultatifs de parents et les comités sur la sécurité à l’école.
  • Formation et assistance technique : une formation est fortement recommandée. Une formation en ligne est incluse avec l’achat de plusieurs programmes le Quatrième R. Tout le contenu – y compris celui qui fait l’objet des cours de formation en ligne et les éléments de contenu qui ne peuvent pas actuellement être suivis en ligne – peuvent aussi être offerts en personne moyennant des frais.
  • Outils d'évaluation des risques : Information limitée sur ce sujet.
  • Documents et ressources : la trousse du programme peut être achetée en ligne et inclut des leçons conviviales pour les enseignants, qui comprennent notamment les objectifs des leçons, les attentes en matière d’apprentissage, les stratégies d’enseignement et d’apprentissage, les copies maîtresses des documents et des diapositives, les cadres d’évaluation, les DVD et les CD-ROM.

Reconnaissance internationale

Les systèmes de classification les plus reconnus des programmes en prévention du crime fondés sur des données probantes ont classifié ce programme ou cette initiative de la façon suivante (en anglais seulement) :

  • Blueprint for Healthy Youth Development: Ne s'applique pas.
  • Crime Solutions/OJJDP Model Programs Guide: prometteur (une étude)
  • SAMHSA's National Registry of Evidence-based Programs and Practices: 4,0
  • Coalition for Evidence-Based Policy: Ne s'applique pas.

Rassembler les connaissances canadiennes

Sites de mise en oeuvre au Canada

La première version du programme le Quatrième R a été mise à l’essai dans quelques écoles du sud de l’Ontario à l’automne 2001. Au cours des années qui ont suivi, le programme a été révisé en fonction des commentaires des enseignants et des étudiants et mis en œuvre dans 350 écoles de l’Ontario. En 2005, des programmes pilotes ont été entrepris dans des écoles de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan. Depuis, le programme le Quatrième R est offert dans plus de 1 200 écoles du Canada (dans toutes les provinces et tous les territoires) et aux États-Unis (neuf États).

Principales conclusions des études canadiennes d'évaluation des résultats

Une étude d’évaluation des résultats du programme le Quatrième R a été réalisée en 2009 par Wolfe et coll. Cette étude a été réalisée dans des écoles du sud-ouest de l’Ontario de 2004 à 2007 à l’aide d’un essai randomisé fondé sur des groupes de population et assorti d’une période de suivi de 2,5 ans.

Les résultats de cette évaluation ont montré ce qui suit :

  • le fait d’enseigner aux jeunes ce que sont les relations saines dans le cadre du programme obligatoire de santé a permis, 2,5 ans plus tard, de réduire la violence dans les fréquentations et d’accroître l’utilisation du condom. La violence dans les fréquentations était plus élevée au sein du groupe témoin que chez les étudiants ayant bénéficié de l’intervention, et l’impact était plus grand chez les garçons que chez les filles. Il n’y avait pas de différence significative dans les niveaux de violence entre pairs entre les écoles témoins et les écoles où l’intervention a été réalisée. Il en allait de même de la consommation d’alcool et de drogues. Cependant, on a constaté une différence significative dans l’utilisation des condoms chez les garçons actifs sexuellement ayant fait l’objet de l’intervention.

Pour  plus de détails, consulter la publication de Wolfe et ses collaborateurs (2009).

Information sur les coûts

En 2011, le coût par jeune participant au programme le Quatrième R était d’environ 16 $ (CAD). Ce montant inclut les dépenses liées au temps de congé accordé aux enseignants pour suivre la formation et les coûts du matériel. Il s’agit de coûts ponctuels engagés durant la première année de mise en œuvre (Wolfe et coll., 2009).

Références

Wolfe, D. A. et coll. (2009). A school-based program to prevent adolescent dating violence. Archives of Pediatrics & Adolescent Medicine, 163(8), 692–699. Disponible en ligne à : http://jamanetwork.com/journals/jamapediatrics/fullarticle/381903

Pour plus de renseignements sur ce programme, communiquer avec :

Centre for Prevention Science du CTSM
100 Collip Circle, Suite 100
London, Ontario N6G 4X8
Téléphone : 519-858-5144
Courriel : ThefourthR@uwo.ca  
Site Web : https://youthrelationships.org/


Date d'inscription - 2018-02-22

  1. 1

    Le programme le Quatrième R respectait les exigences du programme ontarien pour le cours de santé et d’éducation physique de neuvième année. Le matériel du programme a été élargi pour inclure le cours de santé et d’éducation physique de huitième année et les cours d’anglais de dixième et onzième années.

Date de modification :