Le Programme d’évaluation de la résilience régionale : Foire aux questions


Q1 : Comment puis-je savoir que mon installation est une infrastructure essentielle?

R1 : Sécurité publique Canada mène des évaluations sur place au moyen du Programme d’évaluation de la résilience régionale (PERR) dans l’ensemble des dix secteurs indiqués dans la Stratégie nationale sur les infrastructures essentielles du Canada :

En outre, d’autres actifs précis tels que des lieux de rassemblement de masse (p. ex. stades) peuvent être admissibles à une évaluation dans certaines circonstances. Veuillez transmettre vos questions par courriel à l’adresse ps.rrap-perr.sp@canada.ca.


Q2 : Vos évaluations visent-elles la propriété intellectuelle commerciale?

R2 : Non. Les évaluations portent sur les caractéristiques liées à la résilience physique, à la préparation aux situations d’urgence et au degré de cyberrésilience.


Q3 : Comment protège-t-on les renseignements liés aux évaluations à Sécurité publique Canada et à quelles fins les utilise-t-on?

R3 : Les données des évaluations sont chiffrées et conservées dans un système en isolement physique et hors réseau. De plus, les données sont protégées contre la divulgation en vertu de lois fédérales sur l’accès à l’information. Le Ministère ne communique pas de données sur des installations individuelles en dehors du portefeuille de la Sécurité publique sans en avoir reçu le consentement préalable écrit de l’organisation. Les données regroupées et anonymisées sont utilisées par Sécurité publique Canada aux fins d’analyse en vue de cerner les tendances sectorielles ou géographiques. Les rapports indiquant ces tendances peuvent être communiqués aux intervenants des infrastructures essentielles concernés. En aucun cas ces rapports ne comprennent des renseignements permettant de reconnaître l’installation précise ou l’organisation en cause.


Q4 : Quels sont les produits que les participants obtiennent à la suite d’une évaluation?

R4 : Les participants reçoivent des rapports complets indiquant leurs résultats, la manière dont ils se comparent à des pairs de l’industrie ainsi que des options à envisager pour améliorer la résilience, la sécurité physique et la cybersécurité. Plus précisément, voici, entre autres, les produits obtenus par les organisations participantes :


Q5 : Les notes attribuées à mon installation sont comparées à celles attribuées à des installations semblables aux États-Unis. Des données canadiennes sont-elles disponibles?

R5 : L’équipe du PERR travaille en vue d’être en mesure de présenter des moyennes comparatives canadiennes au fil du temps. Actuellement, un nombre accru de données des États-Unis est disponible, ce qui fournit une base de référence solide pour des installations semblables au Canada. Lorsque suffisamment de données existent à cet égard, il est possible d’effectuer des comparaisons avec des installations canadiennes.


Q6 : Sécurité publique Canada peut-il communiquer à l’avance l’ensemble de questions de l’évaluation?

R6 : L’ensemble des questions comprend environ 1 500 variables. Au lieu de fournir l’ensemble des questions établies, l’équipe du PERR fournit des renseignements sur les composantes clés de la sécurité matérielle, de la résilience et de la cybersécurité qui sont visées par l’évaluation. Les propriétaires et exploitants peuvent se servir de ces renseignements afin de s’assurer que le personnel approprié soit disponible pour répondre aux questions pendant l’évaluation.


Q7 : Où pouvons-nous trouver davantage de renseignements sur les options à envisager que vous avez présentées pour nous aider à renforcer notre résilience et notre sécurité?

R7 : Si vous avez des questions plus précises concernant les résultats de votre évaluation, vous pouvez communiquer avec l’évaluateur principal (c.-à-d. la personne qui vous a fourni le rapport initial). L’évaluateur peut vous fournir d’autres ressources en vue de la mise en œuvre des options à envisager qui ont été recommandées dans le rapport. Un résultat important des évaluations du PERR est l’établissement de relations entre les propriétaires et les exploitants des infrastructures essentielles, Sécurité publique Canada et les autres intervenants concernés, en vue d’améliorer l’échange de renseignements.


Q8 : Que signifient les valeurs relatives à l’Indice des mesures de protection (IMP) et à l’Indice des mesures de résilience (IMR)?

R8 : L’IMP et l’IMR sont des notes se situant entre 0 et 100, attribuées à la suite de l’évaluation de l’ensemble de l’installation. L’IMP utilise un sous‑ensemble de variables de l’OERIE pour produire une estimation des mesures de protection de l’installation; cet indicateur est établi à partir des cinq composantes suivantes : la sécurité matérielle, la gestion de la sécurité, le profil de la force de sécurité, l’échange de renseignements, le contexte des activités de sécurité. L’IMR produit une estimation de la capacité de l’installation à prévoir une perturbation, à y résister, à l’absorber, à intervenir, à s’y adapter et à se rétablir, tout en maintenant un niveau de fonctionnement acceptable. Cet indicateur est établi à partir des quatre composantes suivantes : l’état de préparation, les mesures d’atténuation, les capacités d’intervention et les mécanismes de rétablissement.

Date de modification :