La traite des personnes - Programmes de financement

Programme de financement de Sécurité publique Canada

Le Programme de contribution pour combattre les crimes graves et le crime organisé

Le Programme de contribution pour combattre les crimes graves et le crime organisé, de Sécurité publique Canada, appuie des initiatives, de la recherche, l’établissement de partenariats, des services de police spécialisés, des projets et des programmes visant à accroître les connaissances, à sensibiliser et à faire progresser les efforts afin de combattre les crimes graves et le crime organisé, y compris la traite des personnes.

Programmes de financement du gouvernement du Canada

Fonds d'aide aux victimes

Le ministère de la Justice administre le Fonds d’aide aux victimes, qui permet aux provinces, aux territoires et aux organisations non gouvernementales de demander des fonds pour améliorer les services aux victimes canadiennes et étrangères. Le Fonds d’aide aux victimes soutient des projets menés par des organismes communautaires, des organismes d’application de la loi et des gouvernements provinciaux et territoriaux, qui mettent l’accent sur le soutien aux victimes d’exploitation sexuelle et de la traite de personnes. Ces projets visent à fournir de meilleurs services aux victimes de la traite des personnes; de la formation aux agents d’application de la loi et aux travailleurs de première ligne de services aux victimes; du soutien aux personnes victimes de la traite de personnes au moyen de la gestion de cas graves, de services directs, d’éducation et de renforcement des capacités des collectivités et de la collaboration entre organismes.

Un montant de 1 M$ est disponible chaque année par l’entremise du Fonds d’aide aux victimes afin d’appuyer des projets connexes de lutte contre la traite de personnes.

Programme de promotion de la femme

Le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres administre le Programme de promotion de la femme et vise à atteindre la pleine participation des femmes à la vie économique, sociale et démocratique du Canada. Le financement est accordé à des organismes admissibles afin d’appuyer des projets aux échelons locaux, régionaux et nationaux qui répondent à l’un des trois secteurs prioritaires, qui comprend de « mettre fin à la violence contre les femmes et les filles ». Le financement est offert pour une période maximale de 36 mois pour des projets qui portent sur les obstacles auxquels se heurtent les femmes, ce qui comprend les femmes et les filles qui sont survivantes de la traite de personnes. Ces possibilités de financement peuvent être consultées au Centre du savoir sur la violence fondée sur le sexe.

Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe

Le ministère des Femmes et de l’Égalité des genres administre le Programme de financement de la lutte contre la violence fondée sur le sexe dans le cadre de l’initiative Il est temps : Stratégie du Canada pour prévenir et contrer la violence fondée sur le sexe. Le Programme aide les organismes luttant contre la violence fondée sur le sexe (VFS) à concevoir et à mettre en œuvre des pratiques prometteuses afin de combler les lacunes dans le soutien aux Autochtones et aux populations de survivants sous-desservies au Canada, y compris les femmes et les filles, les enfants et les jeunes, les personnes âgées, les personnes LGBTQ2 et de genre non binaire, les immigrants et les réfugiés, les femmes handicapées et les femmes vivant dans les collectivités rurales et éloignées. On peut consulter des possibilités de financement pour la lutte contre la traite de personne au Centre du savoir sur la violence fondée sur le sexe.

Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité

Le Programme visant à renforcer les capacités de lutte contre la criminalité (PRCLC) du gouvernement du Canada, administré par Affaires mondiales Canada, a pour objectif de renforcer les capacités des états bénéficiaires à lutter contre les menaces posées par l’activité criminelle internationale dans les Amériques. Pour ce faire, le Programme recourt à divers mécanismes bilatéraux et multilatéraux de mise en œuvre. Le PRCLC soutient les projets qui accroissent la capacité dans les principaux pays sources et de transit afin de lutter contre la traite de personnes.

Politique d’aide internationale féministe du Canada

La Politique d’aide internationale féministe du Canada appuie les efforts déployés pour prévenir et combattre les taux élevés de violence fondée sur le sexe et le genre et les pratiques néfastes dont sont victimes les femmes et les filles. Le Canada appuie les pays en développement dans leurs efforts en vue de réduire les vulnérabilités, comme la pauvreté, l’inégalité, la violence et les conflits, surtout pour les femmes, les enfants, les adolescents et les jeunes adultes à risque d’être victimes de la traite de personnes. L’investissement dans l’aide internationale peut contribuer à renforcer les lois du travail, la santé publique, l’éducation et les systèmes de protection de l’enfance, ainsi qu’à renforcer la capacité des organismes d’application de la loi et des systèmes de justice à combattre toutes les formes de violence fondée sur le sexe et le genre.

Fonds canadien d’initiatives locales

Affaires mondiales Canada appuie également les efforts déployés par des organisations non gouvernementales locales, ainsi que par des organisations internationales et des gouvernements étrangers, pour contrer la traite de personnes au moyen de projets de petite envergure qui répondent aux besoins locaux.

Date de modification :