Protection contre les délinquants à risque élevé

Une fois que les délinquants ont purgé leur peine, presque tous retournent à la collectivité pour y vivre. La fin de la peine d'emprisonnement est appelée la date d'expiration du mandat. Ni le Service correctionnel du Canada ni la Commission des liberations conditionnelles du Canada n'ont l'autorisation légale de prolonger ou de raccourcir la peine déterminée par le tribunal.

Le gouvernement du Canada, en collaboration avec les provinces et les territoires, a élaboré des outils pour aider les services de police à assurer la sécurité publique lorsqu'un délinquant à risque élevé est libéré. Les outils comprennent notamment :

Consultez aussi



Date de modification :